Barre des Ecrins, 1° au 5 août 2017

Barre des Ecrins, 1° au 5 août 2017

Classé dans : Haute Montagne | 4

La Barre des Ecrins

La Barre des Ecrins est le point culminant du massif des Ecrins. Ce sommet était le plus haut de France jusqu’en 1860, année du rattachement de la Savoie à la France et donc du Mont Blanc qui a détrôné la Barre des Ecrins. La Barre des Ecrins n’en a rien perdu de sa superbe, et c’est un beau sommet, esthétique et demandant de réelles qualité d’alpiniste.

SÉJOUR ASSOCIE

 

Dans cet article Barre des Ecrins

Présentation – Lieu – Alpiniste – Encadrement -Téléchargement – Jour par Jour – Album photo – Vidéo Alpinisme Chamonix, Aiguille d’Entrèves, Mont Blanc, Aiguilles Rouges – Partage réseaux sociaux – Commentaires

Lieu

Massif des Ecrins, Parc National des Ecrins, Hautes Alpes, France.

Alpiniste :

  • Nicolas

Encadrement :

  • Guillaume CHRISTIAN

Téléchargement

Vous avez participé à ce séjour Barre des Ecrins. Vous pouvez télécharger les photos en Haute Définition :

Saisissez votre code personnalisé :

 

 

Mardi 1° août 2017

Ailefroide

Ailefroide, petit village des hautes Alpes, à Vallouise – Pelvoux, est le camp de base idéal pour l’alpinisme dans le Parc National des Ecrins. Entouré de hauts sommets, c’est aussi un spot d’escalade réputé.

Voie d’escalade Adios Trepidentes

Gravir la Barre des Ecrins c’est de l’alpinisme, avec un parcours glaciaire technique demandant de bonne connaissance en cramponnage. C’est aussi, sur l’arête terminale, une course rocheuse aérienne demandant des connaissances en escalade. C’est pour cela que aujourd’hui, après avoir grimpé en école d’escalade avec les grosses chaussures de haute montagne, révisé la pose et la gestion des coiffeurs, nous grimpons une voie d’escalade de 150 mètres; Cette voie, en chaussons d’escalade, c’est Adios Trepidentes ouverte par Jean Michel Cambon. peu soutenue, avec de bons repos, du 5c en dalle nous donne du fil a retordre avec quelques averses au début de l’escalade. Mais tout se termine bien au sommet, et il n’y a plus qu’à savourer un verre au soleil après l’escalade !

Mercredi 2 août 2017

Refuge du Glacier Blanc

La Barre des Ecrins se trouve dans le bassin supérieur du Glacier Blanc. Notre périple début donc par un e montée au refuge du Glacier Blanc qui sera notre étape du soir.

Voie PDB à l’Aiguille Pierre Etienne

Nous sommes montés tôt au refuge aujourd’hui. Il nous reste toute la journée pour une petite voie d’escalade. Au programme la voie PDB à l’aiguille Pierre Estienne. 200 mètres de rocher, en petites longueurs, niveau 3c à 4a. L’escalade est plaisante, peu fatigante mais variée, idéale pour préparer l’arête finale de la Barre des Ecrins.

Jeudi 3 août 2017

Pic du Glacier Blanc

Après cette première nuit en altitude, notre objectif du jour est un sommet d’acclimatation. Il ne doit pas être trop long ni fatigant à gravir. Il doit toutefois continuer de préparer à l’ascension de la Barre des Ecrins, donc permettre de se former un peu techniquement. C’est donc au Pic du Glacier Blanc, 3527 m, que nous allons ce matin. Le temps est moyen, chaud et venté, couvert. Il ne pleut pas donc pas de problèmes, pas d’orages annoncés. Nous allons au Col du Glacier Blanc pour suis-vre intégralement l’arête est du pic du Glacier Blanc. la progression n’est jamais difficile, mais une succession de petits pas d’escalade facile affre une ascension loin d’être monotone.

Refuge des Ecrins

Nous allons maintenant au refuge des Ecrins. Plutôt que de redescendre sur le glacier Blanc et de remonter sous le refuge des Ecrins, nous contournons la base de l’arête sud du Pic du Glacier Blanc. De la base de l’arête, un cheminement astucieux en balcon amène directement au refuge, bonne option. Il est encore bien tôt et la journée va pouvoir être consacrée au repos, la liste et l’attente du bulletin météo du soir.

Demain la Barre des Ecrins ?

Depuis quelques jours la météo est capricieuse. Le beau temps annoncé ne revient pas. Souvent le vent souffle fort ce qui est handicapant voire rédhibitoire pour gravir l’arête de la Barre des Ecrins.
Nous décidons donc de tenter la Barre dés que la météo semble réellement favorable avec un vent modéré. C’est ce qui est annoncé demain, et donc nous allons tenter l’ascension.

Vendredi 4 août 2017

La Barre des Ecrins

Le temps est plutôt correct ce matin, sans être parfait. Le regel est moyen. Parfois une brume enveloppe le sommet de la Barre des Ecrins.

Nous montons plutôt vite jusqu’à la rimaie du Dome des Ecrins. Le soleil se lève alors, et c’est tout à fait magnifique. Plutôt de bon augure pour nous. Glace vive pour atteindre la brèche Lory, les conditions sont très sèches cette année. Une traversée en glace elle aussi permet de retrouver le rocher et de prendre pied sur l’arête ouest de la Barre des Ecrins.
L’escalade est plaisante, bien que le rocher soir moyen au départ. Rapidement il devient plus compact, l’arête devient aérienne et donne de bonnes impressions à Nicolas !

Le parcours est assez long, il faut une heure de la brèche Lory au sommet. L’arête devient moins difficile vers la fin, laissant le plaisir de voir le sommet se rapprocher.

Au sommet, la vue se dégage malgré le brouillard qui donne à l’ambiance une saveur très particulière. Grand moment, la Barre des Ecrins.

La course ne se termine qu’au refuge et c’est ici particulièrement vrai, car il faut parcourir cette arête à la descente, et finir par un petit rappel pour gagner la brèche Lory. Tout va bien, Nicolas prends confiance, et la descente se déroule bien sur le glacier vers le Col des Ecrins puis le refuge des Ecrins où nous allons passer une dernière nuit.

Samedi 5 août 2017

La Roche Faurio

Notre dernier sommet pour ce tour du glacier Blanc est la Roche Faurio. Nous devions la gravir avant la Barre des Ecrins pour finaliser l’acclimatation. mais le risque de voir la météo se dégrader nous a fait privilégier une ascension rapide de la Barre des Ecrins hier.

De fait ce matin il fait très beau. Ce sera une belle récompense que de profiter de ce magnifique lever de soleil face à la Barre des Ecrins. Un lever de soleil qui illumine et fait resplendir ce paysage. Nous nous régalons et le déclencheur de l’appareil photo fonctionne à plein régime !

Nous optons pour une petite variante par un joli petit couloir à 45° sous la Pointe Xavier Blanc, avant d traverser vers la Roche Faurio en passant par la fameuse brèche de Tombe Murée. La dernière arête de la Roche Faurio est ludique, plein gaz sans être difficile. Et au sommet nous sommes seuls, c’est extraordinaire. belle façon de conclure cette semaine axée autour de la Barre des Ecrins pendant laquelle nous avons réalisé tout nos objectifs. Bravo donc à Nicolas, grande forme et technique en constants progrès ! Just Mythic…..

Album Photo

Videos Escalade Ailefroide, Glacier Blanc et Barre des Ecrins

Escalade « Adios Trepidentes » à Ailefroide

Voie d’escalade PDB à l’Aiguille Pierre Etienne

La Barre des Ecrins

La roche Faurio

4 Responses

  1. Leroy Vincent

    Très belle photo de Roche Faurio, surtout que nous sommes en arrière plan. Si vous avez d’autres photos ou vidéos , je suis preneur.
    Merci
    Vincent Leroy

    • Guillaume CHRISTIAN

      Merci pour ce commentaire. Je vous envoie un lien avec quelques photos. Bonne fin de journée.

  2. Nicolas GUERINEAU

    Merci Guillaume pour ce bel enchainement aux Ecrins ! L’ascension de cette Barre des Ecrins me tenait à coeur et je suis heureux d’avoir pu la réaliser avec toi. En outre nous avons bénéficié d’une excellente météo, ce qui a nous donné une luminosité des plus belles. Grand merci encore pour ton accompagnement qui est toujours au top ;). C’est un vrai plaisir de réaliser des ascensions avec toi !

    • Guillaume CHRISTIAN

      Merci Nicolas. Excellente semaine et grand plaisir de grimper ensemble. Et la Barre des Ecrins n’est jamais un sommet anodin. Bravo !

Laissez un commentaire