Ascension du Dome de Neige des Ecrins avec Alpes Aventure

Dome de Neige des Ecrins, 12 au 15 août 2017

Le Dome de Neige des Ecrins

Le Dome de Neige des Ecrins est un sommet magnifique, adossé à la Barre des Ecrins. La Barre des Ecrins est le point culminant du massif éponyme à 4102 mètres d’altitude. Le Dôme de Neige des Ecrins quand à lui dépasse également 4000 mètres, à 4015 mètres. L’ascension du Dôme de Neige des Ecrins par le versant nord, dans un environnement glaciaire majestueux, est une journée de montagne qui reste gravée dans les mémoires.

SÉJOUR ASSOCIE

 

Dans cet article Dome de Neige des Ecrins

Présentation – Lieu – Alpinistes – Encadrement – Téléchargement – Jour par jour – Album photo – Vidéos Dome de Neige des Ecrins – Partage réseaux sociaux – Commentaires

Lieu

Massif des Ecrins, Parc National des Ecrins, Hautes Alpes, France.

Alpinistes :

  • Hilam
  • Véronique
  • Fabien

Encadrement :

  • Guillaume CHRISTIAN

Téléchargement

Vous avez participé à ce séjour Dome de neige des Ecrins. Vous pouvez télécharger les photos en Haute Définition :

Saisissez votre code personnalisé :

 

 

Samedi 12 août 2017

Vallouise

Après nous être retrouvés devant la gare de l’Argentiere la Bessée, nous nous déplaçons vers Vallouise. Vallouise au couter du Pays des Ecrins est un village central. C’est ici que nous retrouvons les chaussures louées au magasin KING’S. Essayage, affinage du choix de la pointure réservée, et nous partons vers le Pré de Madame Carle.

Le Pré de Madame Carle

Le Pré de Madame Carle et son refuge du Pré de Madame Carle, à 1874 m, nous accueille ce soir. Nous sommes au bout de la route carrossable, au départ des sentiers. C’est également l’entrée du Parc National des Ecrins.

Nous sommes accueillis par Laurent, pour un bon repas. Nous mettons au point la journée du lendemain, reparlons du programme des trois jours à venir.

Puis direction le dortoir pour une bonne nuit au calme.

Dimanche 13 août 2017

Le refuge du Glacier Blanc

Ce matin nous préparons nos sacs tranquillement. Les crampons sont réglés, les chaussures lacées, nous partons en direction du refuge du Glacier Blanc. La montée est tranquille sur un bon sentier. Les pauses sont l’occasion de contempler et de prendre connaissance avec les sommets environnants. Nous observons également les signes de passages des glaciers qui aujourd’hui ont disparus.

Nous sommes maintenant au refuge, et c’est le moment d’une bonne assiette de pâtes ou une omelette en terrasse face au Pelvoux !

Ecole de Glace sur le Glacier Blanc

Vers le Glacier Blanc

Peu après midi nous partons en direction du Glacier Blanc. 20 minutes de marche sont nécessaires au dessus du refuge pour trouver la glace.
Le glacier Blanc qui change de configuration chaque année est actuellement très favorable à l’école de glace. De petits murs, des vasques dominant des replats, permettent de découvrir et perfectionner sa technique sans avoir recours à la corde.

Ecole de Glace

Nous explorons le cramponnage pendant cette école de glace sur le glacier blanc. Marche simple avec les crampons, montées, descentes. Puis vient le temps des techniques plus élaborées : piolet canne, piolet appui, piolet ancre et piolet rampe à la descente, et piolet traction dans des sections raides.

Forts de ces acquis, nous partons maintenant encordé vers les lames de glace qui nous dominent. Nous posons des broches à glace, montons, traversons, puis descendons avec une belle moulinette finale.

Il ne reste alors qu’à retourner au refuge du glacier blanc après cette belle école de glace sur le glacier blanc. Le repas nous attends, et il faut se coucher tôt car demain le réveil est à 4 heures….

Lundi 14 août 2017

Marche de nuit avec la lampe frontale

Nous partons de nuit après un bon petit déjeuner au refuge. La lampe frontale éclaire nos pas. Il faut environ une heure pour retrouver le glacier, bien au dessus de l’endroit où nous avons fait l’école de glace hier.

Au petit jour nous mettons les crampons, la corde, pour environ 20 minutes de marche sur le glacier blanc.

Il faut alors ensuite le quitter. nous partons vers le nord en direction du Pic du Glacier d’Arsine.

Le Pic du Glacier d’Arsine

Les pierriers déneigés succèdent au glacier blanc. Bientôt nous approchons du sommet, la corde est à nouveau de sortie. C’est dans des rochers faciles que nous évoluons maintenant, pour gagner la belle arête ouest du Pic du Glacier d’Arsine. le sommet est à notre portée, le paysage s’est ouvert. Dans notre dos bien sûr le glacier blanc, le Pelvoux et la Barre des Ecrins illuminée de soleil. Au nord voici le massif de la Vanoise, le Grand Paradis et le Mont Blanc. La pause au sommet nous offre un magnifique tour d’horizon et un délicieux pique nique préparé par le refuge du Glacier Blanc.

Le Refuge des Ecrins

De retour sur le glacier blanc après une descente dans les rochers dirigée par un « premier de corvée » hors pair, nous nous encordons à longue distance, crampons aux pieds, pour aller vers le refuge des Ecrins. Nous quittons le glacier blanc sous le refuge des Ecrins, pour le rejoindre par un raide petit sentier en 20 minutes. A nous le repos et la sieste au refuge !

Mardi 15 août 2017

Le Dome de Neige des Ecrins

Départ du refuge des Ecrins

Lever matinal : petit déjeuner à 3 heures 30 ! Le Dome de Neige des Ecrins se mérite tout d’abord par un réveil nocturne.

Aujourd’hui nous ne sommes que trois, l’un des membres de la cordée ayant décidé de ne pas tenter l’aventure du Dome de Neige des Ecrins. Moins de forme, altitude difficile, il faut rester au refuge.

Nous sommes donc trois sous le refuge des Ecrins, sur le glacier blanc, pour nous encorder en direction du col des Ecrins.

Ascension du Dome de Neige des Ecrins.

Les abords du Col des Ecrins, sous le départ de la voie normale de la Roche Faurio, est le lieu de la première pause. C’est également la fin de la section facile de l’ascension. Maintenant il va falloir monter sérieusement !

Le départ est sévère. La pente est raide, il faut bien cramponner pendant que le jour se lève. Heureusement la pente s’adoucit un peu après 30 minutes d’ascension, et nous profitons du soleil qui se lève au moment de la seconde pause vers 3650  m.

Le reste de l’ascension se déroule sous le soleil qui monte doucement, avec des vues superbes et de fait devient psychologiquement moins dure, même si le physique commence à trouver le temps long et l’altitude fait de l’effet !

La rimaie atteinte, il reste une courte mais raide pente de glace à gravir. Le piolet tape, les crampons mordent.

Nous sommes à la brèche Lory. Devant nous l’arête conduit au Dome de Neige des Ecrins. Nous voyons le sommet devant nous, encore quelques pas, nous y sommes !

Nous profitons du soleil, de l’absence de vent fort pour profiter de ce sommet, calmement, dans la joie. Bravo !

Retour au Refuge du Glacier Blanc.

La descente est encore longue. Il faut rester lucide et concentré. Pause au pied de la face nord des Ecrins, sous Roche Faurio, puis nous reprenons notre marche. Nous avons encore le souvenir de cette ascension pendant notre marche, le dernier pont de neige un peu fragile de la descente où nous nous sommes assurés. Sous le refuge des Ecrins nous reconstituons notre cordée de 4, pour rejoindre le refuge du Glacier Blanc.

En terrasse, au soleil, nous savourons cette journée devant une belle assiette de pâtes du refuge du glacier blanc.

Il ne reste que du sentier à parcourir pour retrouver le Pré de Madame Carle. La boucle est bouclée, bravo à Hilam, Véronique et Fabien pour ces trois belles journées dans le domaine de l’altitude !

Album photo

Videos Dome de Neige des Ecrins

Ecole de Glace sur le Glacier Blanc

Le Dome de Neige des Ecrins, la journée.

Le Dome de Neige des Ecrins, 4 jours pour un « 4000 ».