Dome de Neige des Ecrins, 12 au 15 juillet 2018

Le Dome de Neige des Ecrins

Le Dome de Neige des Ecrins est un sommet de 4000 metres. Avec sa voisine la Barre des Ecrins, ils forme un versant nord magnifique, avec un glacier qui s’élève jusqu’à proximité des cimes.

Trois jours pour préparer l’ascension c’est bien, techniquement, physiquement, et pour s’acclimater un peu à l’altitude.

Toutefois parfois il faut aussi savoir renoncer, quand la montagne ne se prête pas au jeu comme lorsque le temps est orageux dés le début de la journée.

SÉJOUR ASSOCIE

 

Dans cet article Dome de Neige des Ecrins

Présentation – Lieu – Alpinistes – Encadrement – Téléchargement – Jour par jour – Album photo – Vidéo Dome de Neige des Ecrins – Partage réseaux sociaux – Commentaires

Lieu

Massif des Ecrins, Parc National des Ecrins, Hautes Alpes, France.

Alpinistes :

  • Audrey
  • Diminique

Encadrement :

  • Jean Luc FIGUIER

Téléchargement

Vous avez participé à ce séjour Dome de neige des Ecrins. Vous pouvez télécharger les photos en Haute Définition :

Saisissez votre code personnalisé :

 

 

Jeudi 12 juillet 2018

Vallouise

Les participants se retrouvent, chacun sur son lieu d’arrivée : à la gare de L’Argentière les Ecrins pour Dominique et au Magasin King’s de Vallouise pour Audrey. Après avoir récupéré les chaussures d’Audrey et fait le point sur l’équipement, nous montons dans un véhicule Alpes Aventure direction le Pré de Mme Carle.

Le Pré de Madame Carle

Nous sommes accueillis par Laurent le gardien qui nous installe dans notre dortoir : eh oui en refuge le confort est moindre qu’en vallée même si il est encore ici possible de prendre une douche.

Rapidement, un repas consistant nous est servi. Un dernier coup d’œil sur la Barre des Ecrins qui nous domine de toute sa hauteur et il est temps d’aller ce coucher.

Vendredi 13 juillet 2018

Le refuge du Glacier Blanc

Après le petit déjeuner, je contrôle les sacs et donne des conseils sur ce qui sera inutile. Audrey et Dominique gagnent ainsi un bon quart du contenu de leur sac ; tout ce poids économisé sera précieux lors des ascensions.

Nous profitons du reste de la matinée pour monter tranquillement au refuge du Glacier Blanc et observer les glaciers et leurs marques dans le paysage.

Arrivés en fin de matinée au refuge, nous pouvons nous installer et profiter d’un repas bienvenu au soleil en terrasse.

Ecole de Glace sur le Glacier Blanc

Vers le Glacier Blanc, Ecole de Glace

Encore une demi heure de marche au dessus du refuge et nous voilà au bord du glacier.

Il et temps de s’équiper : casque, crampons, baudrier, piolet. Les premiers essais sont souvent source d’erreur. Audrey met les crampons pointes avant derrière, pendant que Dominique enfile un baudrier aussi emmêlé que possible. J’explique. Tout est remis dans l’ordre. 

Nous pouvons prendre pieds sur le glacier pour quelques ateliers de découverte.

Dès que l’aisance est suffisante, nous nous encordons et pénétrons au cœur du glacier, pour un grand moment dans son labyrinthe de crevasses.

Il est temps de retourner au refuge pour un bon repas et une courte nuit.

Samedi 14 juillet 2018

Départ au petit jour

Réveil à 4 heures. Après un rapide petit déjeuner nous voilà partis pour le Pic du Glacier D’Arsine 3364m.

Le départ se fait à la lampe frontale. Nous remontons le long puis sur le Glacier Blanc avant d’obliquer à droite sur les pentes enneigées qui conduisent à proximité du sommet.

Le Pic du Glacier d’Arsine

Nous y retrouvons le soleil. Quelques rochers nous mènent au col du Glacier Blanc. Nous rangeons les crampons, seule une courte arrête rocheuse nous sépare du sommet. C’est ici qu’Audrey sans vraiment le laisser paraître aura ses plus belles émotions : elle m’en parlera encore jusqu’à la fin du séjour.

Au sommet, nous profitons d’un temps calme pour une bonne pose pic nic.

Le Refuge des Ecrins

La descente et la courte remontée au refuge des Ecrins où nous arrivons en début d’après midi nous laissent tout le temps pour le repos, les échanges et les parties de carte.

Le refuge est complet mais nous avons la surprise de voir arriver pour le repas du soir un groupe de musiciens alpinistes qui nous offrira un concert mémorable d’une heure. Ils fonts la tournée des refuges et arrivent depuis le refuge du Châtelleret par le col des Ecrins avec tous leurs instruments : guitares, violon et même une contrebasse : Vraiment Incroyable !

Dimanche 15 juillet 2018

Le Dome de Neige des Ecrins

Départ du refuge des Ecrins

Cette fois réveil 3 heures 15. Audrey et Dominique ont maintenant l’habitude, petit déjeuner et préparatifs sont efficaces. Il est important de ne pas traîner car la météo nous prévoit des orages pour le milieu de journée.

Ascension du Dome de Neige des Ecrins.

Après le plat du glacier, commence la rude montée vers le Dôme des Ecrins. Le soleil nous gratifie, à son lever, de couleurs splendides, mais déjà quelques nuages arrivent par l’ouest.

Dominique n’a pas une forme éclatante et notre progression est lente. Vers 3600m d’altitude, bien qu’encore au soleil, je constate que les nuages se font plus menaçants et prends ma décision : il faut renoncer et redescendre.

Le renoncement est dur à accepter et quelques larmes coulent, à hauteur de la déception immense et compréhensible si près du sommet.

Descente au Refuge du Glacier Blanc.

Par la suite, l’orage et ses première averses nous rattrapent alors que nous sommes au niveau du refuge des Ecrins. C’est bien mouillés que nous arrivons au refuge du Glacier Blanc où nous allons nous restaurer et sécher avant de regagner la vallée.

Ce jour, bien peu de cordées atteindrons les sommets, il faut accepter les aléas de la montagne.

Au pré de Mme Carle, c’est autour d’un verre et avec les sourires revenus que nous nous rappellerons les bons moments de ces quatre jours de montagne ensemble.

Album photo

Video Dome de Neige des Ecrins

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.