Le Glacier Blanc : Marcher sur un Glacier, 18 et 19 août 2015.

Classé dans : Haute Montagne | 0
SÉJOUR ASSOCIE

Marcher sur un Glacier : Randonnée / Alpinisme Glacier Blanc.

L’été tire vers sa fin en haute montagne, une petite chute de neige a blanchit les sommets. La montagne s’est parée d’un manteau blanc, il fait plus frais, le ciel est pur, tout est magnifique ! Tout les ingrédients sont réunis pour deux belles journées d’altitude pour découvrir le glacier et la marche avec des crampons au pied de la Barre des Ecrins, le plus haut sommet du massif des Ecrins, découverte de l’alpinisme sur le Glacier Balnc.

Dans cet article

Lieu – Randonneurs – Présentation – Téléchargement – Jour par Jour – Album photo – Partage réseaux sociaux – Commentaires

Lieu

Glacier Blanc, Parc National des Ecrins, Vallouise, Hautes Alpes, France.

Alpinistes :

  • Michiel
  • Siem
  • Tobias

Téléchargement

Vous avez participé à ce séjour. Vous pouvez télécharger les photos en Haute Définition :

Saisissez votre code personnalisé :

 

 

Mardi 18 août 2015

Nous nous retrouvons au magasin King’s à Vallouise la Casse, pour récupérer le matériel technique et essayer les chaussures de haute montagne. En effet, il faut des chaussures d’alpinisme à semelles rigides pour pouvoir porter des crampons.

Puis, à partir du Pré de Madame Carle, nous entamons la montée au refuge du Glacier Blanc, tranquillement, avec des pauses pour découvrir les traces laissées par les glaciers dans le paysage du Parc National des Ecrins.

Il y encore pas mal de monde au refuge du Glacier Blanc ce soir, l’ambiance est bonne, le temps se remets au beau fixe. La nuit promet un matin qui chante !

Mercredi 19 août 2015

C’est à 5 heures que nous entamons le petit déjeuner. Après le 1° août, le jour vient déjà plus tard et il est possible de ne se lever « qu’à 5 heures » pour rejoindre le col des Ecrins. Le ciel est constellé d’étoiles.

Après la montée sur le sentier au dessus du refuge, le soleil se lève peut avant notre arrivée au glacier, où il fait bien froid comme souvent tôt le matin. Nous chaussons les crampons sur les chaussures, nous nous encordons, sortons les piolets; et nous voici sur le glacier en route vers le col des Ecrins.

Peu à peu la Barre des Ecrins se dévoile, et nous arrivons sur le grand plateau du Glacier Blanc qui nous mène jusqu’au Col des Ecrins où nous profitons d’une belle pause au soleil, face à la Barre des Ecrins.

Nous marchons avec ces crampons, avec le piolet, encordés, sur la glace ! Cela réchauffe tout le monde, et rapidement nous touchons le soleil qui fait l’effort de s’approcher de nous lui aussi. Le paysage est magique, et peu à peu en montant la Barre des Ecrins se dévoile. Nous arrivons à 3000 mètres, sur le plat du Glacier Blanc, face à l’ampleur de cette montagne. Notre objectif du jour est atteint, une pause au soleil permet de profiter du paysage et du lieu avant de revenir vers le refuge. Tout les sommets sont là, La Barre des Ecrins, Le Pic de Neige Cordier, Les Agneaux, Le Pelvoux, Le Pic sans Nom et l’Ailefroide !

Puis nous reprenons le chemin de la descente, évitant quelques crevasses, profitant du paysage en claquant quelques photos.

Au refuge, un pique nique, et il ne reste qu’à se laisser descendre au Pré de Madame Carle, avec un petit tour à la maison du parc pour contempler les cartes en relief qui exposent les évolutions des glaciers au cours des millénaires. Une belle journée pour Michiel, Tobias et Siem, accompagnés par Marian jusqu’au refuge.

Laissez un commentaire