Ascension de Castor avec Alpes Aventure

Le Mont Rose, du 9 au 13 juillet 2018

Classé dans : Haute Montagne, Mont Rose | 0

Le Mont Rose

Le Mont Rose, le second sommet des Alpes, est un massif vaste et couverts de glaciers imposants. Nous avons opté pendant ce séjour vers une formule courte en quatre jours pour gravir les sommets italiens du Mont Rose. Avec un passage au refuge Regina Margherita, le plus haut des Alpes !

SÉJOUR ASSOCIE

 

Dans cet article Le Mont Rose

Présentation – Lieu – Alpinistes – Encadrement -Téléchargement – Jour par Jour – Album photo – Vidéos Mont Rose – Partage réseaux sociaux – Commentaires

Lieu

Massif du Mont Rose, Val d’Aoste, Italie.

Alpinistes :

  • Sophie
  • Antonio
  • Bruno

Encadrement :

  • Guillaume CHRISTIAN

Téléchargement

Vous avez participé à ce séjour Le Mont Rose. Vous pouvez télécharger les photos en Haute Définition :

Saisissez votre code personnalisé :

 

 

Lundi 9 juillet 2018

Hotel Lysjoch à Gressoney la Trinité

Nous nous retrouvons dans le sympathique hotel Lysjoch à Orsia, à Gressoney la Trinité. Gigi et Suzanna nous accueillent, bonne ambiance et bon repas. Nous sommes prêts !

Mardi 10 juillet 2018

Stafal

Stafal est à trois kilomètres, nous nous déplaçons vers ce village du fond de vallée qui est le départ des remontées mécaniques de la vallée. Nous y prenons donc un téléphérique et un télésiège vers l’altitude.

Bettaforca

Les remontées mécaniques nous transportent au Col Bettaforca, qui sera le point de d départ de notre marche vers les sommets et le Mont Rose. Bettaforca, c’est le col qui sépare la vallée du Lys et la vallée d’Ayas.

Refuge Quintino Sella al Felik

Le refuge Quintino Sella est notre objectif de la journée. Il faut préciser « al Felik », car il existe au Mont Viso un autre refuge Quintino Sella « al Viso ». Il faut quatre heures pour rejoindre le refuge, avec encore pas mal de neige, raide, dans laquelle nous nous encordons. Puis vient une arête aérienne, équipée d’une corde fixe, qui conduit au refuge où nous savourons un bon repos.

Mercredi 11 juillet 2018

Castor

4223 metres, c’est l’altitude de notre premier sommet de la semaine. C’est une ascension qui n’est pas très longue, mais qui est très belle, très variée. Une pente raide donne accès au Felik Horn, d’où débute une arête magnifique, aérienne, jusqu’au sommet de Castor. Là haut, le Cervin apparait, le Breithorn juste devant nous. Cela fait un moment déjà que le Lyskamm nous impressionne, et désormais la vue porte au loin en Suisse, avec l’Oberland, et si proche le Dom de Mischabel, le Täschhorn, l’Alphubel. C’est bon un sommet si esthétique, au soleil !

Jeudi 12 juillet 2018

Naso del Lyskamm

Nous changeons de refuge aujourd’hui, notre projet est la traversée du Naso du Lyskamm. Le Naso est un sommet de 4260 m issu d’une arête sud sur le Lyskamm oriental. Il barre l’accès entre les deux branches du glacier du Lys. Une raide pente de neige, avec un peu d rocher, donne accès aux pentes supérieures et la belle arête de neige sommitale. C’est l’endroit le plus technique de la traversée, la pente est raide, encore à l’ombre, voilà de l’alpinisme !

Pyramide Vincent

Nous avons bien marché, et aprés le Naso, nous traversons vers la Pyramide Vincent, un beau sommet de 4215 m, excentré avec donc un belle vue panoramique des massif.

Refuge Gnifetti

C’est maintenant l’heure de la descente, bien longue et chaude dans une neige ramollie. Cette descente au refuge Gnifetti n’est jamais facile, après une journée en altitude. Mais au refuge l’accueil est à la hauteur du lieu, et le repas laisse des souvenirs ! Quatre étoiles !

Vendredi 13 juillet 2018

La Pointe Zumstein

Aujourd’hui nous allons au sommet italien du Mont Rose, la Pointe Zumstein, 4562 m. La montée est longue, plutôt froide, et guère difficile techniquement. C’est l’arrivée au sommet qui réserve une partie technique, raide pente de neige avec quelques rochers au final, le tout dominant la célèbre face est du Mont Rose, 2500 mètres de paroi sous les pieds cela en impose !

La Pointe Gnifetti – Le refuge Regina Margherita

Après la Pointe Zumstein, il est impératif comme il fait beau d’aller faire un tour à la Pointe Gnifetti, 4553 mètres. C’est en effet sur ce sommet qu’est construit le refuge Regina Margherita, le plus haut des Alpes. Un petit café, une assiette de pâtes, cela fait le plus grand bien.

Nous descendons ensuite vers le refuge Citta di Mantova, en repassant à coté du refuge Gnifetti. Le refuge Citta di Mantova est juste 200 mètres sous le refuge Gnifetti. Nous n’y passons pas la nuit, il est encore assez tôt et nous pouvons rejoindre les remontées mécaniques à Indren pour redescendre à Stafal sans se presser.

La petite équipe reste sur place ce soir, se reposant avant la route, donc nous pouvons pousser jusqu’à la vallée aujourd’hui. Nous nous quittons à Gruba dans un gite perdu dans un petit village valdôtain plein de charme, devant un délicieux Prosecco pour fêter cette flopée de « 4000 » ! Bravo à tous.

 

Album Photo

Videos le Mont Rose

Montée au refuge Quintino Sella

Ascension de Castor

Le Naso del Liskamm

Le Mont Rose, Pointe Zumstein, Pointe Gnifetti.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.