Préparation au Mont Blanc et à l'Alpinisme dans les Calanques

Préparation Montagne dans les Calanques

Introduction : Les Calanques

Les Calanques sont un massif calcaire en Provence, dans les Bouches-du-Rhône. Il est idéal d’envisager une préparation montagne dans les Calanques. Elles se situent entre Marseille et Cassis. L’accès est facile car les calanques sont proches des voies d’accès terrestre, et notamment de la ville de Marseille. Depuis 2012, le massif des Calanques est devenu un parc national : le Parc National des Calanques. L’accès par la mer est réglementé.


Véritable petite montagne dominant la mer Méditerranée, Les Calanques sont idéales pour la pratique des sports de pleine nature : escalade, voile, mais surtout la randonnée à un niveau plus ou moins sportifs. C’est ce qui nous intéresse dans cette préparation montagne dans les Calanques.

Un article de plus sur les Calanques ?

Préparation montagne dans les Calanques de Marseille et Cassis

Calanques, entre Marseille et Cassis, sont un terrain de jeu fantastique. De nombreux sentiers, de difficultés variées, permettent de choisir sa randonnée en fonction de son niveau. Nous avons choisi un itinéraire assez long avec plusieurs montées et plusieurs descentes, à fin de se préparer au mieux. Nous sommes dans une temathique de préparation à la randonnée sportive et à l’alpinisme dans les Calanques. L’itinéraire proposé ici prépare bien à l’ascension du Mont Blanc par exemple. Le terrain retenu est est plutôt technique, pour se rapprocher d’une journée en montagne. Les montées sont raides, certaines descentes caillouteuses, et il y a même de petits passages d’escalade facile. Il est toutefois possible, dans notre randonnée dans les Calanques pour se préparer à la montagne, la randonnée, et l’alpinisme, de trouver des variantes plus ou moins technique, en fonction de vos objectifs.

Pourquoi les calanques sont intéressantes pour se préparer à la montagne ?

Nous en avons déjà parlé dans un autre article de blog (voir ici ), deux axes principaux sont suivi lors d’un entraînement à un séjour en altitude, en randonnée, en alpinisme, ou même en ski de rando :
-il faut avoir un très bon fond de forme physique pour pouvoir s’adapter à l’effort que vous allez devoir fournir, et surtout s’adapter à sa spécificité.
-il faut respecter le temps d’adaptation à l’altitude pendant votre séjour, et ne pas monter trop vite vers un sommet de haute altitude. Même dans les Alpes.

Il est évident que l’adaptation à l’altitude se fait sur place, pendant votre séjour en montagne, votre randonnée ou vos ascensions.

Par contre, acquérir une forme physique en adéquation avec vos objectifs de montagne, se gère en amont, avant votre séjour. Voila pourquoi il est utile de se préparer avant une ascension en haute montagne. Un entraînement peut paraître difficile et contraignant. Il est bon de temps en temps, de se rapprocher le plus possible de l’activité projetée. Et de se ménager des périodes plus ludiques, qui vont permettre de sortir d’une routine d’entraînement classique. C’est pour cette raison que se préparer à la montagne dans un milieu naturel, en pratiquant une activité la plus proche possible de vos vacances, dans un paysage magnifique, reste primordial.

Les Calanques répondent à ses critères.

Une journée de randonnée technique dans le parc national des calanques, vous apportera moral, et entraînement spécifique.

À cet effet, une journée de préparation montagne dans les calanques sera pour vous :

-Un jalon à reproduire régulièrement qui permettra de quantifier votre progression.
-Une journée loin de l’ambiance « stade » en de pleine nature pour votre entrainement.
-Et donc le moyen de faire un lien entre des entrainements classiques et votre séjour en montagne.

Préparation Mont Blanc et Alpinisme dans les Calanques avec Alpes Aventure

 

Randonner dans les calanques est un concentré d’une grande journée en montagne, avec quelques longues montées, également des descentes, mais aussi de cours raidillons que l’on retrouve aussi en montagne. Vous trouverez dans ses paysages la motivation pour pousser un peu plus loin, avec un objectif visible, comme une crête, un cap face a la mer, ou un col ; comme sur de hautes montagnes.

Marcher en pleine nature, dans ce parc national des calanques, est nettement plus formateur et captivant au niveau physique pour vous préparer à la montagne, que n’importe quelle séance de sport aseptisé, sur un stade ou dans une salle.

Comment se préparer à la montagne dans les Calanques ?

Vous partirez, pour optimiser votre préparation montagne dans les Calanques, avec la panoplie du montagnard : grosses chaussures, sac à dos chargé. 7 kilos dans le sac à dos, c’est bien, avant d’y mettre votre eau et votre ravitaillement. Donc au final, vous aurez au départ 9 à 10 kilos sur le dos. Prévoyez de l’eau, car il n’y en a pas dans les Calanques. Si il fait chaud, prévoyez 2 litres. Prenez suffisamment d’eau , mais pas en excès non plus. Il faut prendre l’habitude de marcher en ne buvant pas trop. Deux litres dans le sac à dos, c’est déjà beaucoup si vous avez bien bu le matin avant de partir (un litre de liquide entre votre lever et le départ de la randonnée est utile).
En cas de coup dur, il y a un petit restaurant, « Le Nautic », à Morgiou, où vous pourrez boire (pas trop sucré, pas d’alcool, surtout si il fait chaud).

Adoptez le rythme de la montagne : faites de longues sessions, en vous arrêtant entre 45 minutes et une heure de marche environ pour une courte pause. Ne faites pas, alors, de pause plus longue que trois à quatre minutes. Vous en profitez pour boire, manger, vous reposer, prendre quelques photos. Evitez de vous assoir. Et vous repartez pour une heure de marche.

Une pause courte ne nécessite pas de se rhabiller, vous n’aurez pas le temps de prendre froid (l’hiver ou si il y a du mistral, il fait froid dans les Calanques). Soyez efficace. En montagne, et surtout en alpinisme, il est utile et nécessaire de savoir marcher plusieurs heures sans faire une longue pause. Quand nous parlons de pique-nique en montagne, il s’agit le plus souvent de grignoter du fromage ou un sandwich, en plusieurs fois au long de la journée. Si le temps est très beau, nous nous accordons une pause plus longue au sommet, ou à la fin des difficultés quand on retrouve le sentier après le glacier. Mais la pause ne dure bien souvent pas plus de 15 à 20 minutes.

Vous êtes bien dans une préparation montagne dans les Calanques !

Où se trouvent les Calanques ?

Situation générale

Les Calanques, entre Marseille et Cassis, se trouvent dans les Bouches-du-Rhone (13). En fait , l’appellation « Calanques » est devenue usuelle pour désigner ces calanques précises. Mais il faut savoir que le nom « Calanque » désigne un renfoncement de la cote, un abri, une vallée profonde envahie par les eaux. On parle abusivement des « Calanques » en pensant d’instinct à celles de Marseille et Cassis, mais il ya beaucoup d’autres calanques célèbres sur le pourtour méditerranéen : Calanques de la Côte Bleue (à ouest de Marseille), Calanques de l’Esterel (entre Sainte Maxime et Fréjus), les Calanques (Calanche, en Corse) de Piana en Corse dans le Golfe de Porto. Sans oublier les cala de Sardaigne, magnifiques également, dans les Golfes d’Orosei et d’Arbatax notamment, où se situe le beau trek Selvaggio Blu, mais aussi sur la cote ouest de l’ile.

Particularités géographiques des Calanques

Les Calanques sont donc un massif montagneux (même si l’altitude reste modeste) en bord de mer Méditerrannée. Cela fait leur particularité. Elles sont entre Marseille et Cassis, village chic et plein de charme en bord de mer. Elles culminent à 563 m au Mont Puget et à 433 m au Sommet de Marseilleveyre.

Les Calanques sont majoritairement des « Calanques de Marseille » car la commune s’étend jusqu’à la Pointe Cacau (Calanque de Port Pin).

Particularités géologiques des Calanques.

échelle des temps géologiques source BRGM
La géologie des Calanques est attachées aux systèmes sédimentaires. C’est du calcaire formé par sédimentation dans une mer chaude et peu profonde, pendant l’été secondaire au jurassique et au crétacé (récif corallien sous climat tropical). Des centaines de mètres d’épaisseur de coquilles de micro organismes, coquillages ou squelettes se sont accumulés. Il est parfois faciles de s’en apercevoir en se penchant sur un fragment de roche dans le massif des Calanques.
Ces roches blanches sont très propices à la pratique de l’escalade. C’est ce que l’on appelle « l’urgonien » (nommé ainsi d’après Orgon, dans les Alpilles), qui est un faciès (l’aspect d’une roche) et non une période géologique (-130 à -112 millions d’année, crétacé inférieur).

Pour accumuler plusieurs centaines de mètres de sédiments dans une mer peu profonde…il faut que le socle sur lequel se déposent les sédiments s’enfoncent à la vitesse de l’apport de sédiments. C’est un raccourci mais cela aide à comprendre comment les sédiments remplissent un fond marin peu profond sans fermer la mer !

A l’ère tertiaire l’Afrique et l’Europe se chevauchent, les Alpes et les Pyrénées apparaissent et les Calanques sortent de l’eau !

La mer se retire à l’ère quaternaire pendant les glaciations (l’eau est piégée sous forme de glace), le niveau de la mer baisse (-130 m lors de la glaciation Riis il y a 200 000 ans). L’érosion peut donc être active, jusque sous le niveau de la mer actuelle et le faciès des calanques actuelles se forme.

Puis dans les périodes récentes, après les glaciations quaternaires (la dernière il y a 10 00 ans) et les fluctuations du niveau de l’eau, le niveau de la mer remonte et noie les basses vallées, et certains habitats humains (peintures rupestres de la grotte Cosquer).

Portes d’entrée des Calanques

Pour accéder dans les Calanques, il y existe quelques entrés « principales », avec accès routier (et parfois transports en commun depuis la métropole de Marseille). Une des caractéristiques originales des Calanques est en effet d’être aux portes de la ville de Marseille. Depuis les crêtes, la vue plonge sur la rade de Marseille, les Iles du Frioul; et la silhouette caractéristique de Notre Dame de la Garde n’est jamais loin.

Accès selon le Parc National des Calanques.

De l’ouest vers l’est, les entrés principales dans les Calanques sont :

-La Madrague de Montredon.
-Callelongue.
-Sormiou.
-Morgiou.
-Luminy
-Le Col de la Gineste.
-Le Col de la Gardiole.
-Cassis – Port Miou.

Pour y accéder, il faut soit d’abord rejoindre Marseille : Puis par la Pointe Rouge, rejoindre la Campagne Pastré et Callelongue. Par la route de la Gineste qui du Rond Point de Mazargues (Obelisque) rejoint Cassis, atteindre Luminy; le Col de la Gineste et le Col de la Gardiole. Pour Morgiou et Sormiou, les deux calanques sont accessibles respectivement par les deux quartiers de Marseille nommés Les Baumettes et Mazargues (routes dites « du feu »).

Sinon l’accès peut se faire depuis Cassis, que l’on aura rejoint par l’A 50 (depuis Aubagne, ou depuis La Ciotat). Sortir à Roquefort la Bedoule ou Cassis.

Réglementation concernant l’accès aux Calanques de Marseille et Cassis

L’accès dans les Calanques est réglementé. Quelles sont les limitations d’accès au massif des Calanques ? Comment connaitre la réglementation concernant les Calanques ?
Tout d’abord, l’accès est limité selon le risque naturel, essentiellement le risque d’incendie.  Les périodes sont classées en vert, jaune, orange et rouge. Il faut savoir que les dangers vert, jaune, orange, comportent des limitations d’accès selon le risque. En classement rouge, il s’agit d’interdiction totale. La sécheresse influe beaucoup, et la présence de vent est déterminante.

Pour tout savoir : site calanques13.com

L’accès routier aux calanques de Callelongue, Sormiou et Morgiou, ainsi que l’accès au Col de la Gardiole,  est également réglementé au long de l’année. Pensez y avant de vouloir vous y rendre : Tous les détails ici.

La Randonnée technique que nous présentons dans cet article

De quel endroit débuter le parcours que nous proposons dans les calanques ?

Nous avons choisis un point de départ facile à repérer : Luminy. Il va présenter de nombreux avantages :

-La route n’est sujette à aucune réglementation, elle est ouverte toute l’année. C’est la route d’accès à un vaste complexe universitaire de Marseille. C’est un bon point pour ne pas manquer votre préparation montagne dans les Calanques !

-Luminy est accessible en transports en commun, vous n’êtes donc pas obligé de prendre votre voiture.

Cliquez sur la photo pour accéder à Google Maps.

calanques de marseille

 

Le Parcours.

Le parcours est une création, comme vous pourriez vous même en concevoir. Il n’a pas de balisage spécifique. Il reprends néanmoins des balisages existants, qui sont variés, car le circuit combine plusieurs itinéraires.
Ce parcours est long, assez technique. Il faudra avoir à l’esprit que cela vous prépare à la haute montagne.

Il traverse des zones emblématiques du massif des Calanques : Cap Morgiou, Port de Morgiou, Calanques de Sugiton, Paroi des Toits, Col de la Candelle.

Avertissement et recommandations

Il ne faut pas craindre le vide, et être prêt à mettre un peu les mains sur le rocher pour grimper un peu. Normalement la corde n’est pas utilisée, mais certaines personnes peuvent être bloquées par le vide, et il faudra une corde. Il faut donc également savoir s’en servir. Ce parcours s’adresse à des personnes sportives, toniques, dynamiques et débrouillardes. D’autant plus que les passages, même si ils sont faciles, demandent de ne pas tomber; toute chute dans certains passages pourrait être lourde de conséquences (cap de Sugiton, échelle de Sugiton, couloir après la paroi des toits, couloir du Candélon).
Vous devez aborder ce parcours de façon autonome et responsable. Les sentiers sont difficiles et exposés et ne s’adressent pas à des randonneurs occasionnels.

Pour des raisons techniques ( des passages plus faciles à la montée que à la descente), ce parcours se fait dans le sens inverse des aiguilles d’une montre.

Préparation au Mont Blanc et à l'Alpinisme dans les Calanques

 

Le Parcours en détails

Les indications de temps font référence à la vidéo que vous pouvez vionner (voir en bas de page).

Ce parcours débute à Luminy. Quitter la route principale direction Morgiou puis assez rapidement l’itinéraire file vers l’ouest sur la crête des Escampons par le N°6 jaune. Le N° 6 jaune coupe les lacets d’une route forestière (défense contre l’incendie). Il faut rester sur la piste à la fin pour passer au Sommet de Luminy. Puis retourner rapidement à gauche pour retrouver le jaune N° 6 jusqu’au Col de Morgiou.

Le sentier part au sud, croise la route de Morgiou. Assez rapidement à un croisement il faut quitter le N° 6 jaune pour prendre le N°1 bleu. Passer le Baou Rond (0:28, aller au vrai sommet, passage hors sentier principal un peu raide), aller au carrefour (on retrouve le GR98-51 de traversée des Calanques), puis par la crête de Morgiou (0:59) aller au Col du Renard. Continuer au travers les remparts (1:10) jusqu’au Cap Morgiou. (1:25).

Du Cap revenir sur ses pas, dépasser les remparts, et au col du renard prendre à droite (nord) le GR jusqu’au port de Morgiou. (1:38).

A l’extrémité nord du port, emprunter les escaliers de Louis XIII. (1:43). Contourner un rocher et remonter dans la pinède. Au sortir du bois un sentier part à 180° à gauche, c’est le jaune pointillé qui remonte à Luminy sous la Paroi Noire. Continuer pour votre part tout droit par le GR jusqu’au Cap Sugiton.
C’est donc au Port de Morgiou que vous pouvez pour la première fois interrompre votre circuit. Prendre le 6a jaune pointillé mentionné au paragraphe au dessus, pour remonter à la crête des Escampons et retrouver Luminy (chaine au départ, un peu raide, puis bon sentier).

Au Cap de Sugiton, premier passage technique, avec un petit couloir de 10 mètres (1:55) à remonter en escalade facile. attention, rocher usé, ça glisse ! Derrière se dévoile la Calanque de Sugiton.

Descendre à Sugiton, à la fin par une raide échelle de 6-7 mètres (2:11). Le GR fait le tour de la Calanque, jusqu’à un petit cap qui domine le rocher du Torpilleur: un ilot rocheux qui rappelle la forme d’un sous marin en surface).

Le sentier, toujours le GR, longe la Paroi des Toits. Il passe sur une esplanade de retournement au cas où des véhicules de pompiers seraient obligés de descendre à la Calanque.
C’est ici qu’il est possible de remonter par la route au Col de Sugiton et d’interrompre le parcours. Remonter la piste quelques mètres puis prendre rapidement à droite pour continuer le sentier.

Le GR continue sous la spectaculaire Paroi des Toits. A son extrémité il remonte un couloir escarpé avec un pas d’escalade, pour rejoindre un carrefour. On croise une piste carrossable. Monter droit en face, par le GR 58, le N° 6 jaune et le N°6 vert. Le sentier est un peu raide , avec un lacet, pour arriver sur une terrasse panoramique. Prendre droit en face quand le sentier principal tourne à gauche (le sentier principal mène à un gros tumulus – tas de cailloux- si vous êtes au tumulus vous êtes déjà trop loin). On quitte donc les sentiers balisés pour prendre un sentier non balisé qui va vers la Candelle. Ceux qui ont trouvé les passages précédents déjà techniques, difficiles et impressionnants, continueront par le sentier balisé en aller retour jusqu’au col de la Candelle.
Pour ceux qui veulent continuer par un sentier technique donc : le sentier est horizontal, passe sous le Promontoire des Américains. (2:24). Après la Cathédrale, le sentier passe dans une brèche entre la paroi et une aiguille décollée. Face à vous se trouve le couloir du Candelon.

Il faut remonter le couloir du Candelon, raide avec des passages techniques d’escalade, déjà avant la chaine. Il faut réfléchir pour trouver les passages les plus faciles. Il faut parfois sortir un peu du fond du couloir. Restez groupés, pour que si vous envoyez des pierres elles ne prennent pas d vitesse. dans des endroits délicats, sachez vous protéger et passer un par un. Attention donc aux chutes de pierres, le rocher est moyen. Restés groupés, c’est indispensable. Le couloir devient très raide. On trouve le sentier noir N° 7 dit « Corniche du CAF« . Il faut alors prendre à main gauche une vire avec chaine, facile mais très impressionnante (2:34). Il ne faut pas tomber. Le sentier devient alors plus facile. Et rapidement on retrouve le GR 58. Prendre à droite et atteindre le Col de la Candelle. C’est le point haut de la journée !

Revenir sur ses pas par le GR 58. Continuer jusqu’à retrouver la piste carrossable. Prendre à droite cette piste qui mène au Col de Sugiton, puis retrouver Luminy.

Durée de la randonnée dans les Calanques

Faire cette randonnée de préparation physique, c’est déjà une belle performance. C’est long, cela monte et cela descend, pentes raides et terrain accidenté sont au programme.

Mais connaitre des temps de références, va vous aider à savoir où vous situer dans une progression. Cela vous placera aussi par rapport à votre projet.

Si vous envisagez cette randonnée dans un mode « classique », avec de longues pauses, une marche tranquille, sachez que c’est l’affaire d’une journée. Prévoyez donc 8 à 9 heures environ.  Un bon marcheur mettra 7 à 8 heures. Le sportif lui, comptera sur 6 à 7 heures. Ce que vous avez sur votre dos est important, ainsi que vos chaussures. Pour se rapprocher d’une journée de randonnée sportive et technique en montagne, ou d’une journée d’alpinisme, ne trichez pas avec vous-même : prenez un bon sac à dos et des chaussures de montagne.

Dans votre sac à dos vous mettrez une base de 7 kilos (cela peut comprendre un vêtement de rechange, une veste en polaire et un coupe vent). Vous rajoutez ensuite de l’eau et à manger. Donc vous aurez au total entre 9 et 10 kilos.

Il est rassurant de savoir qu’à de nombreux points du parcours vous pouvez interrompre le circuit, et revenir à votre point de départ en moins de une heure. Ceci après à partir du Port de Morgiou. Les points stratégiques pour renoncer et revenir au point de  départ sont les suivants :

-Le Port de Morgiou. Coté nord du port prendre le GR 5 minutes, puis à gauche le sentier jaune pointillé. En une heure du port vous êtes d retour à Luminy.
-La Calanque de Sugiton. Vous suivez la route carrossable du fond du vallon et vous arrivez au Col de Sugiton. 1 heure de la Calanque à Luminy.
-Le croisement entre le GR 58 et la piste carrossable au dessus de la Paroi des Toits. Retour à Luminy en 25 minutes depuis ce croisement.

Nous consacrons un chapitre plus loin dans l’article aux temps de passages, en fonction de vos objectifs.

Orientation

Carte

Sauf si vous connaissez les Calanques comme votre poche, munissez vous impérativement de la carte du secteur : il existe une très bonne carte au 1:15 000 de l’IGN. Disponible également ici.

carte IGN des Calanques

En général les sentiers sont bien balisés, mais il est important de savoir où vous en êtes. il est donc indispensable de vous munir de cette carte.

Et vous pouvez avoir un GPS en complément avec la cartographie. Vous pouvez cliquer sur l’image ci-dessous pour visualiser en grand le parcours. Fond de carte source logiciel Land de TwoNav CompeGPS, et tracé GPS relevé lors d’un parcours en octobre 2017.

 

carte calanques préparation alpinisme alpes aventure

Circuit dans les Calanques GPX

GPX CALANQUESTélécharger le fichier GPX de preparation montagne dans les Calanques

Randonnée dans les calanques balisage

Le circuit est balisé  (voir dans la description plus haut dans l’article).

Commentaire de Guillaume après son parcours : « Lors de mon parcours, je n’ai pas perdu de temps car je connais bien la géographie du massif des Calanques. Ceci dit je n’avais pas refait de passages dans certains secteurs depuis longtemps, et la carte m’a été précieuse. Les passages un peu compliqués, sont le départ quand on quitte la route de Luminy au Col de Sugiton, le tour de la Calanque de Sugiton, et le départ du chemin non balisé qui traverse vers le couloir du Candelon« .

J’attends vos commentaires et remarques, écrivez en bas du post !

Technicité

Ce parcours est technique. Il faut donc être bien équipé, bien préparé.

Il est bien sûr possible d’éviter certaines parties. Par exemple de la Calanque de Sugiton, rejoignez le Col de Sugiton, puis aller au Col de la Candelle par le GR, sans passer par le couloir du Candelon.

Si vous n’avez pas l’habitude de marcher dans les Calanques, commencez par des randonnées plus courtes et moins techniques :

-En Vau depuis Cassis, par Port Pin et la pointe d’en Vau.
-Sommet de Marseilleveyre depuis la Madrague de Montredon par le N° 1 bleu.
-Pas de la 1/2 lune en boucle par le N°2a jaune pointillé et l’escalier des géants.
-Boucles dans le massif de Marseilleveyre, trés varié.

Pensez que pour préparer des randonnées techniques comme le Selvaggio Blu en Sardaigne, ou le Trek Ecrins Sauvage Dormillouse, il faut faire un peu d’escalade. Si vous n’arrivez pas à faire ce parcours, décrit dans cet article, car il est trop long ou trop technique, vous ne pourrez pas envisager le Trek Selvaggio Blu ou le Trek Ecrins Sauvage Dormillouse. Et donc encore moins de l’alpinisme.

Le passage a usé le rocher, tendre (calcaire), dans les Calanques. Soyez méfiants, essentiellement si il fait humide (c’est rare, amis attention toutefois par vent d’est). Et gare au mistral !

Donc, soyez prudents. Vous faites une préparation à la montagne (la haute montagne aussi et surtout), et ce sentier n’est pas facile.

Ne partez pas seul, prévenez d’autres personnes de votre parcours, restez groupés. Sachez renoncer si votre forme n’est pas au top, ou si vous êtes en retard par rapport aux temps indiqués plus loin.

Dénivelée du parcours.

Voici quelques données. La dénivelée du parcours dans les Calanques tout d’abord : environ 1250 mètres. Ça commence à causer.

Voici l’ensemble des données :
D+: 1200 m
D-: 1200 m
Section d’ascension maximale sans descente : 430 m.
Altitude départ et arrivée : 140 m
Altitude minimum: 0 m
Altitude maximum: 440 m
Kilometrage: 18 km environ

Votre temps de parcours, pour quelle préparation, pour cette randonnée dans les Calanques ?

Il est capital de savoir se placer dans une préparation, et vis-à-vis d’un projet précis.

C’est d’ailleurs le sujet de cet article !

Voici un tableau dans lequel vous pourrez trouver gammes de temps, et les ascensions ou treks que nous proposons. Attention, ce temps est le temps de parcours, avec les pauses. C’est donc le temps réel entre votre départ de Luminy jusqu’à votre retour, quelque soit le rythme choisi, le nombre ou la durée des pauses. Vous verrez que si les pauses s’allongent, il va vraiment falloir marcher vite pour tenir l’horaire. Et dites vous que ce parcours est conçu comme un entrainement : vous verrez que les temps de pause doivent être très courts pour finir dans les temps; il s’agit bien là d’un article concernant un entrainement, et non un topo de randonnée contemplative.

Commentaire de Guillaume après son parcours : « J’ai fait quelques pauses pour boire et manger lors de mon parcours :
-7 minutes au Baou Rond

-15 minutes au Cap Morgiou (sur le film !)
-10 minutes au pied de l’échelle de la Calanque de Sugiton au dessus de la plage
-4 minutes au Col de la Candelle.

Mon GPS indique 47 minutes d’arrêt, il manque donc 11 minutes qui correspondent à des « arrêts » pendant lesquels j’ai fait des photos ou des aller-retours pour me filmer. »

Cela suppose donc que vous soyez suffisamment en forme pour marcher avec un bon rythme, pour ne pas faire de longues pauses, à l’image d’une ascension en haute montagne. D’autre part, faites donc ce parcours avec des chaussures de montagne, sans qu’elles soient trop lourdes bien sûr, mais pas en chaussures de trail non plus. Prenez un sac de 7 kilos, et ajoutez y ensuite votre boisson et votre ravitaillement. Les temps donnés ci-dessous ne correspondent pas à des temps en version légère « trail ». Vous vous préparez pour un séjour en montagne, randonnée ou alpinisme, il faut donc vous jauger dans cette version. Il est capital d’être honnête avec soi-même, comme vous le serez en altitude. On ne triche pas en montagne.

Il est évident que ces temps sont des estimations, et ils demandent à être affinés. N’hésitez pas à écrire votre commentaire, nous y répondrons et il seront utiles aux autres montagnards !

HORAIRE ASCENSION PROJETEE OU SEJOUR ENVISAGE
5 heures à 6 heures. Mont Blanc Route des Aiguilles Grises
6 heures à 6 heures 30. Mont Blanc voie Normale par le refuge du Gouter, Barre des Ecrins
6 heures 30 à 7 heures 30. Les 4000 du Mont Rose, La Meije, Le Tour des Bans massif des Ecrins, Trek Selvaggio Blu
7 à 8 heures Grand Paradis, Mont Viso, Trek Ecrins Sauvage Dormillouse , Tour de l’Ailefroide et du Pelvoux, Roche Faurio, Mercantour et Merveilles.

Sans passer par les passages techniques d’escalade du couloir du Candelon : Haute Route Chamonix Zermatt, Grand Tour des Ecrins Sud, Grand Tour des Ecrins Nord.

9 heures Sans passer par les passages techniques d’escalade du Couloir du Candelon et de la Paroi des Toits : Col des Ecrins
Mont Blanc  Mont Rose Barre des Ecrins  La Meije  Selvaggio Blu Grand Paradis Mont Viso Trek Ecrins Sauvage Tour des l’Ailefroide et du Pelvoux Roche Faurio

Temps de passages

Le temps de passage, ce sont les horaires pour arriver à certains points du parcours.

Pour un parcours en 5 heures, avec les pauses comprises, par exemple (temps approximatifs) :
-Parking Luminy 0:00
-Sommet de Luminy 0:30
-Col des Escourtines  croisement avec la route de Morgiou 0:45
-Le Baou Rond vrai sommet (un peu hors sentier) 0:55
-Col du renard aller 1:40
-Cap Morgiou 1:55
-Col du Renard retour 2:20
-Port de Morgiou 2:30
-Echelle de Sugiton 2:45
-Jonction avec la piste de Luminy au dessus de la paroi des Toits 3:05
-Entrée du Couloir du Candelon 3:25
-Jonction du tracé noir avec le GR 58 3:50
-Col de la Candelle 4:00
-Jonction avec la piste de Luminy 4:30
-Col de Sugiton 4:40
-Luminy 5:00

Pour un parcours en 6 heures, avec les pauses comprises, par exemple (temps approximatifs) :
-Parking Luminy 0:00
-Sommet de Luminy 0:40
-Col des Escourtines  croisement avec la route de Morgiou 0:55
-Le Baou Rond vrai sommet (un peu hors sentier) 1:10
-Col du renard aller 1:55
-Cap Morgiou 2:10
-Col du Renard retour 2:35
-Port de Morgiou 2:50
-Echelle de Sugiton 3:10
-Jonction avec la piste de Luminy au dessus de la paroi des Toits 3:40
-Entrée du Couloir du Candelon 4:00
-Jonction du tracé noir avec le GR 58 4:35
-Col de la Candelle 4:45
-Jonction avec la piste de Luminy 5:30
-Col de Sugiton 5:40
-Luminy 6:00

Pour un parcours en 7 heures, avec les pauses comprises, par exemple (temps approximatifs) :
-Parking Luminy 0:00
-Sommet de Luminy 0:45
-Col des Escourtines  croisement avec la route de Morgiou 1:05
-Le Baou Rond vrai sommet (un peu hors sentier) 1:20
-Col du renard aller 2:10
-Cap Morgiou 2:30
-Col du Renard retour 3:00
-Port de Morgiou 3:20
-Echelle de Sugiton 3:35
-Jonction avec la piste de Luminy au dessus de la paroi des Toits 4:10
-Entrée du Couloir du Candelon 4:35
-Jonction du tracé noir avec le GR 58 5:15
-Col de la Candelle 5:25
-Jonction avec la piste de Luminy 6:15
-Col de Sugiton 6:30
-Luminy 7:00

Pour un parcours en 8 heures, avec les pauses comprises, par exemple (temps approximatifs) :
-Parking Luminy 0:00
-Sommet de Luminy 0:55
-Col des Escourtines  croisement avec la route de Morgiou 1:20
-Le Baou Rond vrai sommet (un peu hors sentier) 1:40
-Col du renard aller 2:40
-Cap Morgiou 3:05
-Col du Renard retour 3:40
-Port de Morgiou 4:00
-Echelle de Sugiton 4:20
-Jonction avec la piste de Luminy au dessus de la paroi des Toits 5:00
-Entrée du Couloir du Candelon 5:40
-Jonction du tracé noir avec le GR 58 6:25
-Col de la Candelle 6:35
-Jonction avec la piste de Luminy 7:25
-Col de Sugiton 7:35
-Luminy 8:00

Se préparer dans les Calanques pour un Trek plus facile ?

Pour une randonnée, ou pour vous préparer à des séjours raquettes plus faciles, nous vous conseillons d’enlever certaines parties techniques, délicates. Faites par exemple le début du parcours depuis Luminy, jusqu’au Cap Morgiou. Revenez au port de Morgiou, puis montez au plateau par le tracé jaune pointillé (un passage technique avec chaine). Quand vous retrouvez la piste, allez au col de Sugiton puis au Belvédère par la piste. Revenez alors à Luminy.

Pour un parcours en 8 heures, avec les pauses comprises, par exemple (temps approximatifs) :
-Parking Luminy 0:00
-Sommet de Luminy 0:55
-Col des Escourtines  croisement avec la route de Morgiou 1:20
-Le Baou Rond, évitez le vrai sommet 1:40
-Col du renard aller 2:40
-Cap Morgiou 3:05
-Col du Renard retour 3:40
-Port de Morgiou 4:00
-Chaine du sentier jaune pointillé 4:15
-Jonction avec la piste de Luminy 4:55
-Col de Sugiton 5:05
-Belvedere entre Sugiton et Morgiou 5:20
-Col de Sugiton 5:40
-Luminy 6:00

Vous pouvez cliquer sur l’image ci-dessous pour visualiser en grand ce parcours. Fond de carte source logiciel Land de TwoNav CompeGPS, et tracé GPS.

GPX RANDONNEE CALANQUESTélécharger le fichier GPX du circuit de randonnée dans les Calanques

Photos de randonnée dans les calanques.

Les photos sont là pour susciter l’envie,  les paysages sont fabuleux. Le but est également de vous montrer quel est l’ambiance, le type de passages et l’état des chemins. Vous trouverez également quelques clichés avec tracés, et une idée du balisage dans les Calanques.

Vidéo de Préparation montagne dans les Calanques : De Morgiou à Sugiton jusqu’à la Candelle

Voici une courte vidéo.

Témoignage de Guillaume :

Je connais bien les Calanques. C’est un très beau terrain de jeu. Pour se préparer à la montagne, c’est vraiment parfait.
Les montées sont sévères, raides, caillouteuses, comme les descentes. de nombreux sentiers sont techniques et demandent de faire un peu d’escalade : Corniche du CAF, le Pas de l’Oeil de verre, La cheminée du Col des Charbonniers, le plateau de Castelvieil.
Je n’avais jamais fait ce parcours en entier. J’ai voulu trouver un parcours long, varié, avec du dénivelée. Je voulais aussi quelques passages techniques, à la limite de l’escalade, mais réalisables sans corde : Cap de Sugiton, l’échelle de Sugiton, la remontée le long de la paroi des Toits, le couloir du Candelon. Attention, ces passages sont tout de même exposés et une chute n’y est pas permise. Donc, sans corde en ayant bien conscience de vos capacités, en sachant renoncer si vous ne le sentez pas. Ou en utilisant une corde ! Le plus technique est le couloir du Candelon, il est en plus en fin de parcours.
J’ai mis 5 heures 40 pour faire ce parcours, avec 36 minutes de pauses cumulées. J’ai pris des photos, je me suis arrêté pour filmer en refaisant parfois plusieurs fois les passages. Donc, pour quelqu’un de bien en forme, envisager ce tour en 5 heures avec un sac à dos est tout à fait réaliste. J’avais des chaussures de montagne légères mais adaptées à l’alpinisme (qui peuvent supporter des crampons) et un sac à dos de 8 kilos environ.

Il ne sert à rien de partir en courant. Il faut tenir la distance, maintenir un rythme. Vous pouvez faire ce parcours en vous basant sur les temps de passage proposés, cela vous aidera à suivre un rythme régulier. Si vous arrivez à suivre le chrono proposé pendant 2, 3 ou 4 heures, puis que soudain vous n’arrivez plus à suivre, c’est bien sur que vous êtes partit trop vite !

Faites le une première fois sans trop vous « déchirer », puis revenez avec des bases pour essayer d’aller plus vite. En ayant toujours à l’esprit que la sécurité prime, attention aux passages de petite escalade, ne prenez aucun risque. Ne partez pas seuls et prévenez toujours quelqu’un du parcours projeté, en détail. C’est une préparation montagne dans les Calanques, soyez donc dans l’esprit montagne !

Complement d’information  :

D’autres sites en parlent. Allez y faire un tour ! Vous trouverez d’autres idées de préparation montagne dans les Calanques, tout en ayant du palier à fréquenter ce lieu magique.

Pour avoir des tracé GPX et des idées :

Visorando

Avec comme idées dans cette page :
-Calanques, Sugiton, Morgiou, de la Triperie et Sormiou
-Les Corniches Paretti, la calanque du Devenson, le couloir des Huluberlus (pour experts, peu nécessiter la corde).
-Morgiou, Sugiton, la falaise des Toits, le Belvedere.
-Luminy-Oeil de verre-Candelle (pour experts, peu nécessiter la corde).

Attention, utiliser la corde ne s’invente pas. Il faut connaitre les techniques. Alpes Aventure ne saurait être tenu responsable en cas de choix de parcours non adaptés à votre niveau.

Altitude Rando

Commencez par des randonnées de difficultés « moyennes », puis passez à « difficile » !

 

N’oubliez pas que vous pouvez laisser des commentaires un peu plus bas, sur cette page, je suis prêt à échanger !

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.