Randonnée de Noël à la Capanna Mautino

 

Randonnée de Noël : Capanna Mautino

Ce séjour « Tendre Capanna Mautino » devait être une initiation au ski de randonnée. Il n’y a pas ou peu de neige cette année en décembre 2015 dans le Piemont italien, et plutôt que d’annuler ce séjour, nous avons préférer profiter tout de même de ce magnifique petit refuge. C’était donc occasion de réaliser une agréable Randonnée de Noël, au soleil, autour de la Capanna Mautino !

 

SÉJOUR ASSOCIE

 

Dans cet article

Lieu – Randonneurs – Présentation – Téléchargement – Jour par Jour – Album photo – Partage réseaux sociaux – Commentaires

Lieu

Haut Val Susa, Piémont, Italie.

Randonneurs :

  • Isabelle
  • Emeric
  • Gaetan
  • Hugo

Téléchargement

Vous avez participé à ce séjour. Vous pouvez télécharger les photos en Haute Définition :

Saisissez votre code personnalisé :

 

 

Jeudi 24 décembre 2015

Le rendez-vous est donné le matin à l’arrivée du train en gare de l’Argentier les Ecrins. Nous commençons par un petit déjeuner au café de la Mairie avec pains au chocolat et croissant, avant de partir pour Vallouise. Nous y récupérons du matériel, à savoir des chaussures de randonnée à la place du matériel de ski !

Puis c’est le déplacement vers Cesana et Bousson en Italie. Nous rencontrons le gardien du refuge dans la vallée qui a des problèmes de véhicule, et nous montons vers la Capanna Mautino en lui donnant rendez vous là-haut.
Le sentier serpente d’anciens alpages où les traces du pastoralisme sont visibles, en bois de mélèzes et pins cembros. Pause à la Grange Dalma pour le pique nique avant de continuer au soleil vers la Capanna Mautino, où nous retrouvons le gardien, bien au chaud !

Le soir, c’est pleine lune, c’est donc le prétexte pour une promenade nocturne, avant de réveillonner devant les repas toujours délicieux du refuge, et ses bons crus italiens !

Vendredi 25 décembre 2015

Journée de Noël, Randonnée de Noël ! Nous gagnons le col Bousson pour revenir coté français, non sans avoir remarqué un ancien poste de douane en ruine. Autres temps, la fraternité entre les peuples doit bien être à l’ordre du jour pour retrouver ce lien qui unissait Briançonnais, Queyrassins et Piémontais du temps de la république des Escartons !

La descente dans la plaine du Bourget se fait sous un chaud soleil. Le fond du vallon, à l’ombre,nous rappelle que c’est bien l’hiver avec ces dessins de gel. Mais très vite, en remontant à Lachau pour déjeuner au soleil la chaleur nous inonde de douceur. Nous en profitons pour admirer l’architecture locale bien particulière de Cervières.

L’après midi, la montée est au programme avec un retour bien tempéré jusqu’au lac des sept couleurs et la Cime Saurel à plus de 2400 m d’altitude. Après avoir croisé l’aigle des lieux, nous contemplons de la Cime Saurel le déclin du soleil sur l’horizon qui dessine le profil des hautes cimes du massif des Ecrins, des Bans au Pelvoux. La nuit tombe lorsque nous retrouvons la chaleur du refuge, pour un repas de Noël exceptionnel de qualité et de quantité, en finissant par le traditionnel pannetone. Quelle belle journée !

Samedi 26 décembre 2015

Cette troisième journée se passe autour du refuge. Nous faisons le tour du propriétaire par les crêtes qui encerclent le cirque de la Capanna Mautino au sud-est, avec ascension de la Cime Fournier et traversée de l’arête du Mont Begino, en suivant pendant bien longtemps les bornes frontières en granit. Au sommet, la tentation est grande de passer la journée ici à contempler la Barre des Ecrins qui étale sa face sud à l’horizon.

Après avoir croisé un renard, nous trouvons un peu de neige dans la descente du Col Begino jusqu’au refuge où des pâtes dans la pure tradition italienne nous attendent.
Le retour nous arrache au charme de ce petit coin d’Alpe où il fait bon vivre. La Tendre Capanna Mautino.

Laissez un commentaire