Ski de Randonnée, Tour du Grand Paradis du 27 avril au 1° mai 2017

Ski de Randonnée, Tour du Grand Paradis du 27 avril au 1° mai 2017

Classé dans : Ski de Randonnée | 0

Tour du Grand Paradis

Le Tour du Grand Paradis à ski est un raid majeur des Alpes. Traversée technique et exigeante, elle demande de bonnes conditions nivo-météo pour être menée à bien. Nous n’avons pas eu cette chance cette année, et il a fallut réagir vite avec la météo pour profiter des meilleures neiges, et gravir tout de même le sommet du Grand Paradis à 4061 m. Un jour de temps magnifique qui nous a offert un Grand Paradis de rêve.

 

SÉJOUR ASSOCIE

 

Dans cet article Ski de randonnée Tour du Grand Paradis

Présentation – Lieu – Skieurs – Téléchargement – Jour par Jour – Album photo – Vidéo Tour du Grand Paradis – Partage réseaux sociaux – Commentaires

Lieu

Massif et Parc National du Grand Paradis, Val d’Aoste, Italie.

Skieurs :

  • Françoise
  • Claire
  • Etienne
  • Christophe
  • Philippe

Téléchargement

Vous avez participé à ce séjour Ski de randonnée Glaciers de la Vanoise. Vous pouvez télécharger les photos en Haute Définition :

Saisissez votre code personnalisé :

 

 

Jeudi 27 avril 2017

 

Valnontey

Nous nous retrouvons à Cogne, autour d’un petit repas léger avant de retrouver Valnontey. Valnontey, petit hameau de vallée, est le point de départ pour la montée au refuge Vittorio Sella al Lauson. Il ne faut pas le confondre avec le refuge Vittorio Sella al Felik, qui est le point de départ à l’ascension de Castor, au dessus de Gressoney.

La prévision météo est moyenne, mais nous tentons l’aventure, et demain matin nous verrons. Parfois de bonnes et heureuses surprises viennent sourire aux audacieux !

Refugio Vittorio Sella al Lauson

Pour l’heure, la montée débute skis sur le sac au milieu des chamois et des bouquetins. La neige fait son apparition après une heure de portage environ, et nous arrivons sous quelques flocons au chaleureux refuge Vittorio Sella, 2580 m.

Vendredi 28 avril 2017

Cogne

Ce matin la neige a tout envahit de son silence feutré. Visibilité réduite, vent qui souffle. L’étape prévue est longue, technique, avec des pentes raides exposées sous le vent, il ne faut pas jouer. Nous descendons à Cogne, par notre itinéraire de montée de la veille. Il y a déjà de la bonne poudre à skier, et il a neigé jusqu’au parking. Petit passage à Cogne, dépôt d’une voiture à Lillaz ou nous devrions arriver à la fin du raid. Nous savons déjà que la prévision météo est mauvaise pour le dernier jour, mais nous avons espoir !

Rifugio Federico Chabod

De Cogne nous prenons le fourgon Alpes Aventure pour changer de vallée, et passer dans le Val de Cogne. Nous montons au refuge Federico Chabod, 2710 m, depuis la vallée, alors que nous devions y arriver par le haut.
Comme prévu le temps se dégage dans l’après midi, et en fin de journée nous pouvons, après délestage au refuge, poursuivre au dessus pour profiter de beaux virages.
Et pour demain, la prévision météo est excellente !

Samedi 29 avril 2017

Grand Paradis

Bien froid ce matin, mais ciel au top : Pas un nuage ne trouble l’horizon. La montée est longue, mais se déroule sans problèmes, avec un soleil qui peu à peu vient nous éclairer, nous réchauffer. Le passage au sommet, comme souvent, est plutôt encombré, et venir serrer la main de la vierge du Grand Paradis demande de la perseverance. Au sommet du Grand Paradis, la vue est parfaite, à 360°, de la Bernina au Mont Viso.

Refuge Vittorio Emanuele

La descente au soleil est bonne bien que très tracée, avec des vagues désagréables crées par le vent de la journée de mauvais temps de la veille. Cette descente sur un balcon en plein ciel face aux Alpes reste toutefois un grand moment de ski, avent de trouver le chaleureux refuge Vittorio Emanuele, 2735 m. malgré son remplissage souvent total, l’équipe du refuge Vitorrio Emanuele sait se mettre en quatre pour que l’accueil soit à la hauteur.

Dimanche 30 avril 2017

Le Col du Grand Paradis

Aujourd’hui nous devions franchir le col du Grand Paradis et le Col dei Becchi pour rejoindre le refuge Pontese. C’est la suite logique du tour du Grand Paradis à skis, avec le dernier jour un final dans Valetaille jusqu’à Lillaz. La prévision météo de la veille nous a fait renoncer, la neige est attendue. Malgré la prévision pas trop alarmiste, peu de neige et pas de vent, nous ne risquons pas la traversée, car une fois le refuge Pontese rejoint, il devient difficile d’en revenir et il est situé coté Piemont. Cela implique une navette de taxi de presque 200 kilomètres pour revoir. Prudence.

Glacier de Noaschetta

Pour l’heure il fait grand beau, et nous traversons quand même le col du Grand Paradis pour aller skier de l’autre coté, dans le Piemont, sur le petit glacier de Noaschetta. Crampons pour franchir le col, et neige plutôt croutée de l’autre coté ! Mais le paysage est magnifique, la nebbia monte, et c’est un régal.
Nous repassons le col dans l’autre sens pour revenir sur le glacier de Montcorvé.

Le Col de Montcorvé

Le soleil est encore là malgré les nuages qui montent des vallées. La neige a l’air bien meilleure sous le Ciarforon, et donc nous remontons au Col de Montcorvé. Bonne idée ! La neige est très bonne, moins soufflée, bien poudreuse. Et retour au refuge alors que le ciel se couvre. Et premiers flocons en soirée.

Lundi 1° mai 2017

Une nuit d’enfer au refuge Vittorio Emanuele

Pas de vent annoncé ? Nous avons passé une nuit d’enfer ! le vent souffle sur les tôles du refuge qui tremble et gémit, le bruit est puissant et la nuit troublée.

Au réveil, il vaut mieux temporiser, une accalmie est annoncée vers 14 heures.

Glacier du Grand Etret

Nous quittons le refuge Vittorio Emanuele vers 10 heures, le vent est tombé, mais la neige l’a remplacé. Brouillard, trace à faire, orientation difficile. Il faut trouver le sentes les moins raides car il y a déjà pas mal de neige accumulée.

Cette traversée des glaciers de Monciair et du Treuil vers le pied du Glacier du grand Etret aura été un grand moment de ce Tour du Grand Paradis modifié ! A l’arrivée, nous enlevons les peaux sous le glacier du Grand Etret alors que la neige cesse de tomber et que la visibilité devient meilleure : quel bonheur, car le vallon du Grand Etret nous a réservé une poudreuse de rêve. Que du plaisir avec de la neige jusqu’au hameau de Pont-Breuil.

Pont-Breuil

Pas de portage, et pique nique au restaurant de Pont Breuil, qui ne sert plus de repas à cette heure, mais de bonnes bières, des petits café italiens comme on les aime, et des parts de tartes délicieuses. Quoi de plus à demander ?

Voilà un Tour du Grand Paradis bien modifié qui se termine dans un bon moment comme nous en avons eu souvent lors de ces 5 jours. Merci et bravo à toute l’équipe, bon ski, bonne forme et adaptabilité ! Essentiel.

Album Photo

Videos Ski de Randonnée Tour du Grand Paradis

Un raid de printemps dans le Parc National du Grand Paradis

Laissez un commentaire