Ascension du Mont Rose avec Alpes Aventure

Les 4000 du Mont Rose – Spaghetti Tour, 25 juin au 1° juillet 2018

Classé dans : Haute Montagne, Mont Rose | 0

Le Mont Rose – Spaghetti Tour

Le spaghetti tour, sur les « 4000 » du Mont Rose, le deuxième sommet des Alpes, est une traversée d’alpinisme de haut vol. Les refuges sont à la hauteur, les sommets dépassent tous 4000 mètres. Il faut être bien entrainé, connaitre l’alpinisme. Et c’est alors un pur bonheur., surtout quand comme cette semaine le soleil brille généreusement.

SÉJOUR ASSOCIE

 

Dans cet article Spaghetti Tour – les 4000 du Mont Rose

Présentation – Lieu – Alpinistes – Encadrement -Téléchargement – Jour par Jour – Album photo – Vidéos Spaghetti Tour, Breithorn, Castor, Naso del Liskamm et Mont Rose – Partage réseaux sociaux – Commentaires

Lieu

Massif du Mont Rose, Val d’Aoste, Italie.

Alpinistes :

  • Pierre
  • Luc
  • Nicolas
  • Cédric

Encadrement :

  • Guillaume CHRISTIAN

Téléchargement

Vous avez participé à ce séjour Spaghetti Tour – Mont Rose. Vous pouvez télécharger les photos en Haute Définition :

Saisissez votre code personnalisé :

 

 

Lundi 25 juin 2018

Hotel Laghetto à Brusson

Notre point de rendez vous est à l’hotel Laghetto dans le Val d’Ayas, en Italie.

Certains partent de Chamonix, avec location de chaussures sur place, pour rejoindre avec le fourgon Alpes Aventure Bousson. Cédric, lui, venant du sud, arrive directement à Bousson depuis Turin.

Accueil valdôtain dans ce charmant hotel superbement décoré, et repas local dont nous aurons de la peine à venir à bout. Quantité, et surtout grande qualité. Ça commence bien !

Mardi 26 juin 2018

Saint Jacques

Déplacement à Saint Jacques où nous laissons le véhicule devant l’Eglise. Charmant petit village encaissé dans ses montagnes au pied du Breithorn, de Pollux et Castor. Un véhicule 4×4 va maintenant nous emmener sur la route défoncée du Pian di Verra Superiore, où nous n’aurions pu monter. Nous sommes au pied des glaciers et la marche va commencer.

Refuge Mezzalama

Le sentier remonte l’imposante moraine rive gauche de l’ancien glacier di Verra qui étirait une langue jusque dans les alpages. Le paysage est magnifique, très sauvage, et au loin nous voyons ce petit refuge Mezzalama où nous allons passer la nuit.

Le refuge est très ancien, tout en bois, vraiment plein de charme. On y oublie le confort sommaire tant il est plein de caractère. Un endroit à ne pas laisser passer, et première expérience « spaghetti tour » avec un bon repas italien de refuge.

Ecole de Glace

Le Glacier di Verra est encore proche du refuge, et il ne faut marcher que 20 minutes au dessus pour trouver la glace. L’endroit est très adapté, et nous révisons nos classiques, crampons au pied. Une remise en conditions bien nécessaire car les pentes que nous allons rencontrer les jours suivants demanderont d’être bien sûr de sa technique.

2 à 3 heures sur la glace, c’est déjà beaucoup, et nous retrouvons notre petit refuge et ses petits plats délicieux.

Mercredi 27 juin 2018

Refuge des Guides d’Ayas

Notre première étape de la journée n’est pas très éloignée, c’est le refuge des Guides du Val d’Ayas, sur l’éperon « Lambronecca ». le refuge est plus moderne, trés confortable et accueillant. Nous y laissons quelques affaires avant de continuer l’ascension.

Le Breithorn

Notre sommet du jour, c’est le Breithorn, 4163 m. Ascension techniquement facile, elle demande une bonne forme physique, et c’est un premier bon test cette semaine pour acquérir l’art d marcher longtemps sans se précipiter, pour tenir.

Sur l’arête finale, le vent du nord nous cueille, et la pause au sommet n’a pas été bien longue…

Jeudi 28 juin 2018

Castor

Avec son voisin Pollux, ce sont les jumeaux ! Castor, en traversée, est l’une des plus belle courses du secteur. Les pentes ouest sont raides, à l’ombre le matin, exigeantes. Du vrai grand alpinisme ! Le sommet culmine à 4223 m. Voici notre second sommet de 4000 mètres de cette semaine.

La descente est magnifique, sur une arête effilée et technique, où il faut être bien sûr de son cramponnage.

Refuge Quintino Sella

C’est notre halte pour la nuit, le refuge Quintino Sella al Felik (car il y en a un aussi au pied du Mont Viso). Pasta encore ce soir, avant une bonne nuit en petits dortoirs confortables.

Vendredi 29 juin 2018

Le Naso del Liskamm

Encore une belle journée, étape technique avec le Naso del Liskamm. Sa pente ouest est de plus en plus raide, avec le retrait des glaciers, et un éperon rocheux facile remplace désormais la neige à la base de la pente raide. Il faut déjà marcher presque deux heures pour arriver là !

La pente est donc raide, nous faisons deux ou trois longueurs de corde pour assurer la sécurité. Puis nous débouchons au soleil, et bientôt au sommet avec encore une belle arête de neige.

La descente, raide pente de neige, demande encore de l’attention et de la concentration. Ceci avant d’arriver au glacier del Lys, en pleine chaleur avec une neige bien molle. Nous filons au refuge Gnifetti.

Le Refuge Gnifetti

Ce refuge est immense, sur plusieurs niveaux, adossé à une tranche de rochers qui émergent du glacier. Ceci dit il est très bien géré, et nous nous y sentons bien. Et surtout, on y mange divinement bien !

Samedi 30 juin 2018

ZumsteinSpitze

C’est le jour du Mont Rose. Le point culminant est la Pointe Dufour, 4634 mètres, entièrement en Suisse, et assez technique.
Nous sommes coté italien, et notre sommet c’est la Pinte Zumstein, 4562 mètres. C’est le premier sommet vers lequel nous nous dirigeons, et se sera le point culminant de la journée !

Le Refuge Margherita – La Punta Gnifetti

Il serait dommage de ne pas passer au refuge Margherita, le plus haut d’Europe, sur la Pointe Gnifetti. A 4553 mètres d’altitude, c’est un luxe d’y boire un café devant le portrait de la Reine Margherita d’Italie qui a donné son nom au refuge !

La Pointe Parrot – Parrotspitze

ce Mont Rose, c’est un véritable chapelet de sommets de plus de 4000 mètres. Il nous reste de l’énergie pour gravir la Pointe Parrot, 4434 mètres, qui demande encore presque 200 mètres de remontée depuis le Col Sesia. Mais alors quelle récompense, un parcours d’arête en plein ciel avec quelques nuages qui montent, et une arête fine et longue qui permet de savourer, car la partie la plus défilée est en légère descente et ne demande guère d’effort en venant du nord. Fabuleux.

Ludwigshöhe

Une petite dernière, puisqu’elle est sur la route, cette petite Ludwigshöhe à 4342 mètres. Avant de poursuivre la descente en passant à coté du bivouac du Balmenhorn, avant de retrouver notre Capanna Gnifetti et son confort pour une bonne nuit de récupération à plus de 3600 mètres.

Dimanche 1° juillet 2018

Punta Indren

Notre dernière journée est un retour vers la vallée en douceur, qu’il aurait été dommage de faire hier avec violence après les paysages magnifiques des sommets de ce spaghetti tour. Il fait bon rester un peu en montagne après les efforts pour savourer.
Il faut à peine une heure de la Capanna Gnifetti pour retrouver la Punta Indren et le téléphérique, en étant passé à coté du refuge Citta di Mantova. Nous arrêtons donc de marcher ici.

Staffal

Nous passons dans la vallée de Gressoney au village de Staffal, convertit en départ d remontées mécaniques. Nous retrouvons, les odeurs et particulièrement celle de l’herbe et des fleurs, parés 5 journées dans le monde stérile de l’altitude.

Bettaforca

deux tronçons de remontées nous amènent à nouveau en altitude au Col de Bettaforca. C’est là que nous retrouvons notre taxi des cimes pour descendre les pistes chaotiques qui ramènent à Saint Jacques. Le périple est terminé, après cette journée tranquille mais trés panoramique, avec tout nos sept « 4000 » devant les yeux.

Verrés

Notre voyage se termine à Verrés, dans le Val d’Aoste, pour un dernier repas en commun avant de retourner, qui vers Chamonix, qui vers le sud, et clore cette somptueuse semaine. Bravo à tous, on s »est vraiment régalés !

Album Photo

Videos des 4000 du Mont Rose

Ecole de Glace au Glacier di Verra et Refuge Mezzalama

Le Breithorn

<

Traversée de Castor

Le Naso del Liskamm

Le Mont Rose, Pointe Zumstein, Pointe Gnifetti, Pointe Parrot et Ludwigshöhe.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.