Freerando Voie Lactée, Janvier 2016

Classé dans : Ski Freerando | 0

 

Freerando Montgenevre, Val Thorens, Serre Chevalier, Pelvoux

Ce séjour Freerando Montgenevre était à l’origine centré sur la Voie Lactée, avec Sestriere, San Sicaire, Sauze d’aulx, Claviere-Montgenevre et Bardonecchia.
La neige étant denrée rare sur la Voie Lactée italienne, nous avons décidé en commun de maintenir notre base à Cesana Torinese, mais de rayonner sur Montgenevre, Val Thorens accessible rapidement par le tunnel du Fréjus, Serre Chevalier et pourquoi pas Vallouise – pelvoux, avec un petit déménagement en fin de semaine. Pari gagné, nous avons eu du beau temps, de la belle neige, peu de monde et un risque d’avalanche tout à fait gérable alors que en Savoir-Haute Savoie de nombreux secteurs n’étaient pas fréquentables !

SÉJOURS ASSOCIES

 

Dans cet article Freerando Voie Lactée

Présentation – Lieu – Skieurs – Téléchargement – Jour par Jour – Album photo – Vidéo – Partage réseaux sociaux – Commentaires

Lieu

Haut Val Susa, Piémont, Italie, Savoie Maurienne et Trois Vallées – Val Thorens, Serre Chevalier et pelvoux, Hautes Alpes, France.

Skieurs :

  • Anne Françoise
  • Daniel
  • Thierry

Téléchargement

Vous avez participé à ce séjour. Vous pouvez télécharger les photos en Haute Définition :

Saisissez votre code personnalisé :

 

 

Samedi 23 janvier 2016

Rendez vous le soir à l’Hotel La Ginestra à Cesana Torinese. Toujours aussi bien accueillis, nous prenons un bon repas avant de profiter d’une nuit réparatrice. Ceci après avoir envisagé plusieurs solutions pour ces 4 jours et demi de ski, afin de concevoir de belles journées malgré le manque de neige coté italien de la Voie Lactée.

Dimanche 24 janvier 2016

Ce matin, direction Montgenevre. C’est une reprise en main (!) des skis ce matin pour le groupe. Nous commençons par une piste d’échauffement tranquille pour retrouver les sensations.

Puis suivent quelques courbes en poudreuse pour affiner, prendre confiance, retrouver l’envie.

La piste du Col Vert est fermée pour tout cet hiver à Montgenevre. C’est la jonction avec l’Italie par le haut du domaine. Ce sera notre premier long hors pistes !

Nous trouvons de bonnes sections de poudre coté italien, avant de mettre les peaux de phoque pour franchir la Cime Saurel et glisser jusqu’à la Capanna Mautino pour un bon repas de midi.
L’après midi, c’est peaux de phoque dans l’autre sens afin de franchir à nouveau cette crête, plus prés du Colle Bercia cette fois ci. Derrière ce sont encore quelques beaux champs de poudre qui nous attendent.

Dernière glissade pour rejoindre Clavière et finir devant un thé au chaud au Pian del Sole. Pas mal pour une première journée, nous avons fait la fermeture !!

Lundi 25 janvier 2016

 

Nous quittons l’Italie aujourd’hui pour un petit saut en Savoie par le Tunnel du Fréjus. Il ne faut que 40 minutes pour être à Orelle depuis Cesana Torinese ! Orelle, c’est l’ouverture aux domaines de Val Thorens et des trois vallées.

Nous basculons versant nord coté Val Thorens, puis rejoignons le télésiège du Col pour trouver le glacier de Chavière.
C’est assez bon à skier bien que ce ne soit tout de même pas la « poudreuse de cinéma », et nous poussons assez bas au delà du glacier, jusqu’à proximité des lacs « café au lait ».

Après ces beaux virages, nous mettons les peaux de phoque pour remonter sur nos pas et bifurquer ensuite vers le Col Pierre Lory. Il fait exceptionnellement chaud pour la saison et nous profitons d’un superbe pique nqiue préparé par l’hôtel La Ginestra, au soleil, face aux montagnes de Savoie, de l’Isère et des Hautes Alpes au fond.

Nous continuons par la combe du glacier du Bouchet. Excellente neige, au froid et à l’abri des faces nord.
La journée se termine pas deux belles sessions de poudre dans les combes sous la Pointe Renod.

Journée réussie !

Mardi 26 janvier 2016

Retour à Montgenevre. Versant sud nous filons, avec nos peaux de phoques, vers le col des trois frères mineurs, après avoir emprunté le Télémix de Serre Thibaud.
La montée n’est pas très longue, et de l’autre coté du col, nous trouvons dans le vallon une belle poudreuse douce sur un fond dur. Pas trop de poudre, et c’est une bonne chose car ce vallon est assez peu raide et demande une neige qui glisse bien. C’est de la pure détente !
Nous remettons les peaux pour monter à notre belvédère, restaurant 4 étoiles pour un pique nique avec vue montagne. rien de mieux à désirer, du soleil, pas de vent !

Nous continuons par le Bois du Vallon de l’Oppon, excellent, avant de sombrer dans la poudreuse en train de transformer à cause de ces chaleurs inhabituelles. C’est alors la fuite vers le fond du vallon plus froid, avec quelques bonnes galères de neige qui colle aux skis !
Dans le vallon tout redevient froid et la descente se poursuit jusqu’à Plampinet, dans le somptueux décor du vallon des Accles.

Mercredi 27 janvier 2016

Aujourd’hui nous changeons de secteur. Direction les Hautes Alpes et le domaine skiable de Serre Chevalier Vallée.

Nous partons de Chantemerle pour franchir la crête du Serre Chevalier qui a donné on nom à la station. Coté sud nous trouvons tout de suite la neige de printemps, transformée par ces jours de chaleur.
Au fond du vallon nous mettons les peaux pour remonter en direction de la crête de Coste Groseliere. Nous nous arrêtons sur un petit col à 2600 m, pour un pique nique au soleil qui aurait bien été suivi d’une sieste !!

La descente, tantôt en neige froide, tantôt en neige transformée, devient de mieux en mieux au fur et à mesure de la perte d’altitude, avec de beaux virages de poudre dans les bois. Il faut dire que le sommet du vallon a été travaillé par le vent, abimant considérablement la neige.

Encore une belle journée de montagne sauvage, tranquille et loin des foules !!

Jeudi 28 janvier 2016

Dernière matinée de cette petite semaine de Freerando à chercher la meilleure neige du moment. Nous terminons à Pelvoux après avoir déplacé notre camp de base hier à l’hôtel L’Aiglière de Puy Saint Vincent.

Un tronçon de télésiège, un téléski, nous voilà au sommet de la crête. L’objectif de la matinée est « Clot La Niere », un replat sur la trace de montée vers le sommet de La Blanche.

La montée n’est pas très longue, le soleil tape déjà fort. En fin de matinée, sur le versant sud, la neige de printemps est fondue en surface, douce et délicate. La descente est un vrai bonheur, homogène du haut en bas, peut être la meilleure de la semaine sur la continuité même si ce n’est pas de la poudre ! Trop bon pour terminer ce séjour.
Merci à Anne Françoise, Daniel et Thierry d’avoir suivi les évolutions de ce séjours vers la recherche de la meilleur neige.

Album Photo

 Vidéos

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.