Traversée du Grand Paradis avec Alpes Aventure

Un p’tit coin de Grand Paradis, du 8 au 13 juillet 2019

Classé dans : Grand Paradis | 4

Le Grand Paradis

Le Grand Paradis c’est un sommet bien sur, un beau sommet de 4061 m. C’est aussi le nom d’un Parc National italien d’où viennent les bouquetins de toutes les Alpes, ancienne réserve de chasse du roi Vittorio Emanuele II qui a voulu les protéger. Mais c’est aussi et surtout un vaste massif, préservé, sauvage, lumineux. Un vrai petit coin de paradis !

 

SÉJOUR ASSOCIE

 

Dans cet article Grand Paradis

Présentation – Lieu – Alpinistes – Encadrement -Téléchargement – Jour par Jour – Album photo – Vidéo Préparation et ascension du Grand Paradis – Partage réseaux sociaux – Commentaires

Lieu

Massif du Grand Paradis, Val d’Aoste, Italie.

Alpinistes :

  • Frédéric
  • Arnaud
  • Laurent

Encadrement :

  • Guillaume CHRISTIAN

Téléchargement

Vous avez participé à ce séjour Grand Paradis. Vous pouvez télécharger les photos en Haute Définition :

Saisissez votre code personnalisé :

 

 

Lundi 8 juillet 2019

Chamonix Mont Blanc

Notre rendez vous est à Chamonix. Point de départ pour le Val d’Aoste, tout le monde est au rendez vous !

Cogne

Nous nous d »déplaçons en franchissant le tunnel du Mont Blanc avec le véhicule Alpes Aventure jusqu’au Val de Cogne. Nous dépassons la petite bourgade de Cogne, station village huppée et cosy au pied du Grand Paradis. nous posons notre véhicule à Valnontey, au bout de la route. Il est temps de préparer nos sacs, de faire le check des choses à ne pas emporter pour alléger les charge ! Et il est alors grand temps de s’offrir un petit repas de pâtes, pâtisseries italiennes et café serré avant de monter vers le refuge Vittorio Sella.

Refuge Vittorio Sella

Nous ne sommes pas pressées pour monter. Il fait beau, pas trop chaud, la montagne nous ouvre les bras. Après une rencontre avec une vipère dans le bois, pas farouche mais docile, c’est un festival de fleurs dans les alpages ! Nous passons des moments entiers autour des fontaines disposées le long du sentier pour se désaltérer à observer des fleurs aussi variées que nombreuses. Un vrai régal ! En trois heures d’une marche tranquille ponctuée de pause nous arrivons dans l’alpage du Lauzon au refuge Vittorio Sella. L’accueil y est toujours aussi sympathique !

Escalade au refuge

Autour du refuge nous trouvons quelques belles dalles de gneiss pour grimper un peu. C’est donc le moment de détente après la montée, pour jouer avec l’équilibre sur des dalles bien lisse mais peu athlétique. Chacun prends confiance avec la verticalité, le matériel, la corde, pour préparer les ascensions à venir. Belle première journée.

Mardi 9 juillet 2019

La Punta Rossa

Départ bien matinal aujourd’hui pour notre premier sommet. la Punta Rossa, aiguille rousse ou rouge, car ici le français est encore très utilisé, est à plus de 3600 mètres d’altitude ! La montée est longue et détournée, il nous faut d’abord franchir le col de la Rousse. Dans les lacets de montée au Col, impossible de ne pas s’arrêter pour contempler pendant de longs moments les bouquetins qui évoluent paisiblement.

Ce sommet de la Punta Rossa est assez sec et il n’y a qu’un petit glacier en versant nord. Nous y chaussons les crampons pour réviser notre technique, et marcher encordé.

Au sommet, quelques nuages ont envahit le ciel et la vue se limite par moments à la Grivola, toute proche, sauvage.

Nous ne restons donc pas trop longtemps, et à la descente nous prenons même une averse de grésil, qui ne dure pas trop. Retour au refuge avec le soleil pour profiter de ce bel endroit, avec un premier sommet riche en vues et rencontre animalières.

Mercredi 10 juillet 2019

Le Gran Serra

Nous partons en fin d nuit par le sentier du Glacier de la Selle. Un sentier technique avec déjà quelques passages Nous partons un peu plus tôt ce matin, à la lueur de nos frontales. Un sommet très classique à ski est au programme, il est beaucoup plus confidentiel l’été. Nous partons vers le Gran Serra, 3552 m.

Le chemin n’est pas très marqué, il faut rester concentré pour le suivre. Le jour arrive, puis le soleil, et tout va mieux. Il nous faut quand même remonter un couloir déneigé de pierrailles plutôt instables, en crampons car la terre est gelée par endroit et il reste un peu de neige pour éviter les éboulis.

Au sommet du couloir, le petit glacier apparait, et nous le remontons jusqu’aux rochers terminaux pour une petite escalade aérienne et plaisante. Le sommet plat est une table en plein ciel, et nos regards portent du Grand Paradis au Mont Blanc, en passant par le Mont Rose, le Cervin et le Grand Combin. Fabuleux, et il n’y a personne.

Refuge Vittorio Sella

Nous regagnons le glacier, puis ce petit couloir de roches délitées. Encore un peu d’attention, et nous voici sur les derniers névés, puis le début du sentier.
Nous faisons un pique nique dans l’herbe juste au dessus du refuge Vittorio Sella, que nous dominons. L’endroit est exceptionnel, beau, calme et désert.

Nous repassons au refuge Vittorio Sella, sans trop nous arrêter, préférant profiter de l’élan pour enchainer la descente vers Valnontey.

Eau Rousse

Nous retrouvons le véhicule Alpes Aventure à Valnontey. Nous prenons la route pour changer de vallée et gagner le Valsavarenche.

Nous nous arrêtons au hameau de Eau Rousse, ou nous attends le tranquille hotel « hostellerie du Paradis ». Nous sommes au calme, à l’écart de la route, et nous goutons une pause en vallée régénératrice et typiquement valdôtaine.

Jeudi 11 juillet 2019

Pravieux

Après un copieux mais lent petit déjeuner, nous quittons ce lieu idyllique. Seuls quelques kilomètres nous séparent du départ de la montée au refuge Fédérico Chabod, à Pravieux.

Refuge Federico Chabod

Notre montée se déroule dans les mélèzes puis dans les alpages. le Grand Paradis finit par apparaitre au détour d’un lacet du chemin. Voici enfin la face que nous allons gravir.

Cette montée est agréable, et le refuge ne se dévoile qu’au dernier moment. Situé sur un beau replat, une belle terrasse permet de profiter du lieu. Et nous profitons d’une belle assiette de lasagnes aux épinards sauvage, tranquillement. Demain, Grand Paradis !

Vendredi 12 juillet 2019

Le Glacier de Lavecciau

Le départ se fait à 4 heures. Comme toujours l’équipe est au top. Petit déjeuner à 3 heures 30, à 4 heures nous sommes les premiers sur le chemin pour partir vers le Grand Paradis.

Nous marchons à la lueur de nos frontales dans les moraines du Glacier de Lavecciau. Après une heure de marche, nous voici au bord du glacier, les pieds sur la neige bien gelée. Il fait frais ce matin, et le regel est excellent.

Nous nous encordons, mettons les crampons, et en route vers le sommet sur ce beau glacier. Nous croisons des crevasses imposantes, mais la neige est bien gelée et tout va bien.

La Schiena d’Asino

A 3700 mètres nous rejoignons l’itinéraire qui vient du refuge Vittorio Emanuele, sur le Dos d’Ane. C’est par là que nous allons redescendre, car nous effectuons une ascension du Grand Paradis en traversée. Un nuage à couvert le sommet, le vent souffle fort et il fait froid ! Si cela reste comme ça notre sommet va être difficile. Nous sortons les moufles, les doudounes, et même le surpantalon. Nous remontons la Schiena d’Asino dans les rafales.

Le Grand Paradis

Quand nous passons à proximité des rochers de la Testa di Moncorvé, le vent faiblit, le ciel se dégage. Le soleil inonde le  ciel alors que nous sommes encore à l’ombre. Le Grand Paradis, c’est une ascension froide.

C’est après la rimaie, qui passe facilement, que nous trouvons le soleil. Nous posons les crampons, et il ne reste que quelques mètres d’escalade pour atteindre le sommet, la célèbre Madone. Nous voilà au sommet du Grand Paradis. Il fait bon au soleil alors nous en profitons !!

Le Refuge Vittorio Emanuele II

Nous faisons une pause sur de belles dalles plates vers 3500 mètres dans notre descente, pour grignoter un peu le pique nique préparé par l’équipe du refuge Federico Chabod. Un chocard vient nous tenir compagnie…La descente continue, encore bien enneigée, et c’est tant mieux pour nos genoux.

Nous sortons des moraines vers 2800 mètres et au détour du sentier enfin voici le refuge Vittorio Emanuele II. C’est le lieu de notre repos, de notre nuit paisible dans de petites chambres, exceptionnel pour un refuge de cette envergure. Nous savourons le Grand Paradis.

Samedi 13 juillet 2019

Pont Breuil

Ce matin c’est grasse matinée. Plutôt que de faire un dernier sommet, chacun profite de ce dernier instant en montagne de façon paisible. Petit déjeuner et discussions autour des tartines sont à l’ordre du jour, à 7 heures. Dehors il fait bien froid ce matin, et nous attendons que le soleil ne soit pas trop loin de nous pour entamer la descente.

Nous trouvons Pont Breuil, terminus de la route, pour nous installer en terrasse savourer qui une bière, qui un café.

Quelques kilomètres de route nous descendent jusqu’à Diegoz où nous nous arrêtons pour le repas de midi. Pasta italiennes savoureuses, encore et toujours, il faut en profiter, elles sont inimitables.

Chamonix Mont Blanc

Nous reprenons la route vers la vallée d’Aoste, puis vers Courmayeur. La remontée de la vallée nous laisse tout à loisir profiter du magnifique panorama sur la face sud du Mont Blanc.

Nous traversons le tunnel du Mont Blanc, et nous voici de retour à Chamonix.

Nous avons passé une superbe semaine pour ce séjour un peu atypique, un séjour Grand Paradis hors sentiers battus qui permet de profiter au mieux de ce massif et de ce Parc National du Grand Paradis. Il aurait été dommage de passer si vite sur de tels moments en ne pensant qu’au sommet du Grand Paradis. la montagne, c’est cela aussi, s’imprégner d’un lieu, le comprendre et s’y attacher. Bravo à vous trois, merci pour les moments partagés !

 

Album Photo

 

Videos de la semaine Grand Paradis

Trois journées au dessus de Valnontey, au refuge Vittorio Sella al Lauson

Montée au refuge Vittorio Sella et Ecole d’escalade

La Punta Rossa

Le Gran Serra

Le Grand Paradis en traversée

Montée au Refuge Federico Chabod

Traversée du Grand Paradis, du refuge Chabod au refuge Vittorio Emanuele II

 

4 Responses

  1. Laurent Gilg

    Séjours au paradis tout simplement exceptionnel !
    Des paysages magnifiques, des sommets peu fréquentés, des bouquetins, des chamois, des marmottes et plein de très belles fleurs ! Dont des Edelweiss !
    Les refuges Italiens sont super accueillants et on y mange vraiment très bien !
    Merci Guillaume pour cette magnifique découverte et ton organisation au top!
    Je recommande fortement ce séjour dépaysant et ressourçant…

    • Guillaume CHRISTIAN

      Merci pour ce commentaire enthousiaste ! Nous avons fait un séjour vraiment attachant en effet, avec un savant mélange de moyenne et de haute montagne, qui se termine tout de même par un beau sommet de 4000 mètres après deux sommets au dessus de 3500 mètres. On se retrouve bientôt pour le Mont Blanc !

  2. Frederic Berrttrand

    Merci beaucoup Guillaume pour ces photos et vidéos de notre semaine fantastique….

    • Guillaume CHRISTIAN

      Bravo à vous ! Vous avez très cool, et bien motivés par cette formule qui laisse une part belle à la montagne en général sans se focaliser sur l’objectif pur. Vous avez su profiter et apprécier, c’est fabuleux. Et la réussite de la traversée du Grand Paradis a été le sommet de toute cette semaine.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.