Les batons de marche telescopiques en alpinisme avec Alpes Aventure

Les bâtons de marche télescopiques

Les bâtons de marche télescopiques

Les bâtons de marche télescopiques ont fait leur apparition dans le monde de la montagne dans les années 1980. Utilisés en expédition de haute altitude, où la marche devient difficile, ils faisaient merveille. Il remplaçaient le piolet dans des sections peu raides. Et finalement ils furent adoptés dans les marches d’approches de ces expéditions.
Ces bâtons de marche télescopiques furent ramenés en Europe, d’abord en haute montagne. Ils furent considérés comme des gadgets au départ, comme des faire valoir à la limite. Preuve que l’on faisait des expés hors des Alpes !

Force est de constater que les bâtons télescopiques pour la marche furent adoptés très rapidement dés leur mise en circulation. Anecdotiques en 1985, ils faisant quasiment l’unanimité en alpinisme en 1990 ! Et la randonnée a rapidement emboité le pas.

Alpes Aventure vous propose de faire une synthèse concernant les bâtons de marche télescopiques pour l’alpinisme dans cet article, avec une vidéo récapitulative que vous trouverez en fin d’article.

Merci de partager vos expériences, vous pouvez laisser un commentaire en bas de page !

Le concept de batons de marche télescopiques

Les bâtons télescopiques ont un principe simple : des brins distincts sont maintenus ensemble pour former un bâton de marche fixe. Un bâton de marche télescopique peut avoir une taille prédéfinie ou ajustable. En cas de taille prédéfinie, on parle parfois plutôt de bâtons pliables.

Les bâtons de marche télescopiques vont se distinguer entre eux selon plusieurs critères :

Les bâtons sont ils de taille unique ou réglables ? Sont ils en alu ou en carbone ? Quelle est le système de blocage des différents brins entre eux ? Combien y t’il de brins, bâtons de marche télescopiques à deux brins, à trois brins ou a quatre brins ?

Toutes ces nuances vont permettre de déterminer des familles de bâtons de marche télescopiques.

Plusieurs fabricants proposent des bâtons de marche télescopiques ou réglables :

Les bâtons de marche black diamond

Ne pas oublier le baton télescopique komperdell

Une marque italienne spécialiste du baton telescopique gipron

Et pour finir Camp qui fait des bâtons simples et peu chers

Et d’autres…

Les systèmes de blocage des brins des bâtons de marche télescopiques

Plusieurs systèmes de blocage des bâtons de marche télescopiques sont disponibles sur le marché. 

Blocage des brins par cheville à expansion, ou à vis

C’est le premier système qui aie existé. Les brins coulissent l’un dans l’autre. Le brin inférieur est doté à son extrémité d’un pas de vis mâle. Le brin supérieur accueille une cheville à expansion dotée d’un pas de vis femelle, mobile. Ainsi les deux brins peuvent coulisser l’un par rapport à l’autre pour être pliés. La taille du bâton est réglable à volonté (ou presque…).

Ces bâtons de marche télescopiques sont réglables en longueur. Ils sont généralement en deux ou trois brins. Le blocage est soumis à veillissement et reste souvent peu durable dans le temps, et peu fiable. 

Blocage des brins par clip

Ce système est apparu a posteriori. Les brins coulissent également l’un dans l’autre. Le système de blocage est solidaire du brin supérieur, en extérieur au bâton. C’est un loquet (d’ou le nom des systèmes « flick lock, « speed lock » et autres) qui se verrouille, pressant sur les deux brins et les bloquant donc, par pression. Une vis permet d’ajuster la dose de pression et donc de durcir aisément celle-ci. Cette vis peut être resserrée sans outil spécifique car le choix de la tension se fait lorsque le système n’est pas sous pression. Les deux brins peuvent coulisser entre eux. Les bâtons sont réglables en longueur.

Ces bâtons de marche télescopiques sont réglables en longueur. Ils sont généralement en deux ou trois brins. Le blocage est modulable en dureté et reste durable dans le temps, il est fiable. 

Blocage des brins type piquet de tente

Ce système a vu le jour par recherche de simplicité et de légèreté, comme de fiabilité. Les brins s’emmanchent l’un dans l’autre avec un cran de blocage. Ce cran est obtenu par une variation du diamètre du brin, à l’image d’un piquet de tente. Les brins sont solidarisés par une cordelette ou une pièce plastique, et maintenus en pression fermés par la tension de la cordelette ou des clips-poussoirs qui verrouillent les deux brins. Certains modèles permettent de régler la tension de la cordelette, bien pratique si elle se détend, si elle casse et que vous la remplacez. Ou si décidez d’ajuster la taille en coupant quelques centimètres sur un brin.Les brins ne coulissent pas entre eux. Les bâtons ne sont pas réglables en longueur. On peut les qualifier de bâtons de marche pliables plutôt que de bâtons de marche télescopiques. Mais l’usage fait souvent utiliser ce vocable de « télescopiques ».

Ces bâtons de marche télescopiques ne sont pas réglables en longueur. Ils sont généralement en trois ou quatre brins. Ce sont, à matériau et longueur identiques, les plus légers. Le blocage reste durable dans le temps, il est fiable. 

Blocage des brins par système mixtes.

Ces batons de marche télescopiques font appel à deux systèmes de blocage different selon les brins. Classiquement les brins du bas, qu’ils soient deux ou trois, utilisent le système piquet de tente, et celui du haut le système par clip. C’est semble t’il le meilleur compromis entre poids, fiabilité et possibilité de réglage.

Le nombre de brins des bâtons de marche télescopiques

Nous retrouvons les modèles les plus simples de bâtons télescopiques avec deux brins. Les modèles les plus courant ont trois brins. Ceux destinés au trail ou à l’alpinisme ont trois ou quatre brins, selon les modes de réglages ou de blocage. Les modèles à quatre brins sont type piquets de tente pour limiter le poids qui serait du à la répétition du nombre de mécanismes de blocage.

Les dragonnes

Il n’est pas toujours obligatoire de maintenir ses mains dans des dragonnes, parfois il est même interessant de pouvoir lâcher vos bâtons en cas de problème (chute, glissade). Mais les dragonnes c’est quand même extraordinaire pour de longues marches régulières sur sentiers ou en altitude. Faites donc attention à ce que les dragonnes soient réglables ou suffisamment larges pour pouvoir les enfiler avec des gants épais ou des moufles ! Avec des moufles chaudes en duvet, sans dragonnes, cela sera parfois difficile de serrer la poignée du bâton !

Les bâtons de marche télescopiques en alpinisme

Les bâtons de marche réglables et télescopiques, mêmes non réglables, sont utilisés en marche nordique, en randonnée et trail, en ski de randonnée et en alpinisme. Selon les champs d’utilisation, les contraintes ne sont pas les mêmes.

Les contraintes

En marche nordique, la contrainte est la légèreté. Les bâtons télescopiques ne sont même pas nécessairement utiles car souvent l’activité débute sur un parking. Un peu comme en ski de fond, ou ski nordique, par exemple. Pas de contrainte de transport. Car la contrainte est là : le transport. En randonnée, en trail, en ski de randonnée ou en alpinisme, il faudra parfois avoir les mains libres et donc plier ses bâtons pour les transporter sur son sac.

Le bâton télescopique pour trail :  Parfois on court et les bâtons sont superflus. Il faut donc des bâtons de marche télescopiques légers et peu encombrants. Pour le ski de randonnée, il faut parfois remonter des pentes avec un piolet; à ce moment là les skis sont sur le sac, et les bâtons peuvent être accrochés le long des skis, qui sont plus longs que les bâtons. Les bâtons télescopiques, les bâtons pliables, ne sont alors pas indispensables. Le choix de bâtons télescopiques en ski de randonnée est discutable.

La randonnée peut demander d’avoir des bâtons télescopiques. Ils sont rangés ainsi au refuge, et sur un passage un peu ardu, où il faut poser les mais, ils sont rangés sur le sac. Ils peuvent dépasser, un choix de bâtons à deux ou trois brins peut être une bonne solution.

Si vous pratiquez l’alpinisme, la contrainte première est le poids. Vous êtes en altitude, vous grimpez, vous avez des crampons dans le sac, peut être un piolet si vous êtes dans les rochers. Il faut donc des bâtons légers. De plus, la corde peut s’emmêler dans les batons si ils dépassent du sac, les bâtons peuvent s’accrocher dans les rochers si ils sont raides. Rangés, les bâtons de marche télescopiques en alpinisme devront être peu encombrants. Idéalement ils devraient entrer dans le sac à dos !

Les choix du système de blocage des brins pour des bâtons de marche télescopiques en alpinisme

Nous avons lu plus haut qu’une contrainte en alpinisme, c’est le poids de matériel. Nous pourrions rajouter également sa fiabilité.

Les systèmes à visser sont peu fiables, ils craignent la poussière, vieillissent vite et cela est accru par le froid. Le froid rigidifie le plastique, le rend glissant. Donc l’expansion ne se fait pas bien. Pas de système à visser en alpinisme.

Les systèmes à clic sont fiables, ils sont un peu encombrants et plus lourds. Ils peuvent convenir en alpinisme, mais nous verrons un peu plus loin qu’ils ont un autre inconvénient.

Les systèmes type piquet de tente sont légers et fiables, ils sont donc adaptés à l’alpinisme.

Quel nombre de brins pour des bâtons de marche télescopiques en alpinisme

Les bâtons télescopiques deux brins : ces bâtons, une fois pliés, dépassent largement du sac à dos. Très largement ! Ils sont donc absolument à proscrire en alpinisme !

Et si les bâtons télescopiques sont à trois brins ? Ils dépassent encore du sac, certes moins haut. Mais ils dépassent. Si vous voulez passer la corde au dessus de votre tête lors d’un changement de direction, alors la corde aura du mal à franchir l’obstacle du sac à dos. Imaginez si en plus des bâtons dépassent du sac à dos ! Souvent, les alpinistes n’ont par ailleurs pas le réflexe de rentrer les batons dans le sac, si ils dépassent de celui-ci. Les alpinistes fixent tant bien que mal les bâtons à l’extérieur du sac. Ils ballotent, risquent de tomber du sac, et s’accrochent partout. Exception : les systèmes mixtes 3 brins avec un clic de réglage, qui permettent d’avoir des brins courts.

Bâtons de marche télescopiques 4 brins : ils sont courts une fois repliés ! Ils sont légers, car il n’ont pas de système de verrouillage, de blocage. C’est le fait d’emmancher les brins l’un dans l’autre qui les fait tenir ensemble. Pliés, ils sont restreints et donc rentrent dans un sac à dos, même de 30 litres. Donc ils ne dépassent pas. Légers, fiables, compacts. Pas mal du tout.

La taille du baton !

Et oui, souvent on y pense pas. En ski, pour choisir, vous retournez le bâton sur un sol dur. Vous mettez votre main sous la rondelle. Le bras doit faire un angle droit, le bâton est alors à la bonne taille. Cela est applicable en alpinisme. certains aiment des bâtons un peu plus grands. On pousse plus fort mais c’est encombrant, et allez vous pousser si fort sur vos bâtons ? Ou sont il aussi et surtout là pour vous équilibrer, ou soulager vos genoux à la descente ?

Certains aiment des bâtons plus courts et s’appuient dessus, plutôt que d’être pendus dans les dragonnes. Pas facile de choisir : plus petits ou à taille équivalente à celle avec laquelle on skie ?

Chez Alpes Aventure nous sommes partagés !
François s’appuie sur les bâtons, ils sont donc réglés courts.
Jezan-Luc et Guillaume ont des bâtons de taille fixe qui est celle qu’ils utilisent en ski. Sur sol dur, ils sont donc parfois un peu grands, mais la dragonne est longue sur ses bâtons et Guillaume utilise une petite astuce.

 

Le choix du matériau pour des bâtons en alpinisme

Nous avons parlé de fiabilité. Le carbone est le plus léger, mais il pourra casser si il se coince dans la neige ou entre deux cailloux et que vous tirez dessus. Donc oubliez le carbone en alpinisme, sauf si vous avez de bons réflexes et que vous êtes hyper soigneux !

En conclusion

Synthèse

D’avantage en inconvénients, nous avons listé les différences entre les différents modèles de bâtons de marche télescopique ( ou pliables).

En alpinisme, les bâtons doivent être compacts. Il seront donc à quatre brins, ou trois brins avec système mixte tente + clic.

Dans cette activité de haute montagne qu’est l’alpinisme, ils devront être fiables et légers. Le système de blocage sera donc type « piquets de tente », avec une option à cliquet pour le brin supérieur si vous les voulez réglables.

En « piquet de tente » purs, les bâtons ne sont pas réglables. Vous perdez un peu de confort, quoique souvent les alpinistes règlent toujours les bâtons à la même taille. Mais vous gagnez en poids, et il y a un élément mécanique de moins.

Pour ce qui est du confort, en alpinisme, vous allez apprendre à gérer l’inconfort. Et de la compacité, de la légèreté et de la fiabilité sont trois avantages majeurs qui font opter vers les systèmes « piquets de tente », même si ils ne sont pas réglables. Trois avantages pour un inconvénient….il faut choisir.

Il faudra donc bien souvent choisir vos bâtons de marche pour l’alpinisme dans les gammes « compact » ou « trail ». Et n’oubliez pas une petite rondelle pour éviter que le bâton ne s’enfonce dans la neige.

Quelques modèles de bâtons télescopiques ou pliables

Gipron : Modele 310 Mont Blanc (33 cm pliés)
Komperdel Rocksleeve vario compact (36 cm pliés, attention carbone !)
Black Diamond Alpine FLZ (34 à 40 cm pliés selon modèle)
Camp Xenon ou Xenon Pro (36 cm pliés)

Vos bâtons au refuge

Au refuge, si vos bâtons sont bien réglés, ne les déréglez pas. Vous les rangez avec votre piolet qui doit rester à l’extérieur ou dans une pièce dédiée. Si vous avez peur de les laisser dans cette piece ou à l’extérieur la nuit, il faut les ranger dans le sac et ne pas les sortir de celui-ci. Car on les sort pas ses bâtons de marche à l’intérieur du refuge. Seuls des bâtons légers et compacts vous permettront de faire cela !

Merci de partager vos expériences, vous pouvez laisser un commentaire en bas de page !

Video : les batons de marche télescopiques en alpinisme

ATTENTION : L’utilisation de matériel, de techniques d’escalade et d’alpinisme, demande des connaissances techniques et un apprentissage poussé avant utilisation. Vous utilisez ce matériel sous votre entière responsabilité.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.