Mont Blanc

Mont Blanc, 14 au 20 septembre 2020

Classé dans : Mont Blanc | 2

Mont Blanc

Une top semaine pour le Mont Blanc, mais il a fallut avoir un peu de chance ! Après quatre premières trés belles journées, le temps s’est gâté pour l’ascension finale du Mont Blanc. Ce n’est que dimanche dans une fenêtre météo de deux heures à peine que nous avons pu passer au sommet.

 

SÉJOUR ASSOCIE

 

Dans cet article Ascension du Mont Blanc

Présentation – Lieu – Alpinistes – Encadrement -Téléchargement – Jour par Jour – Album photo – Vidéo Préparation et ascension du Mont Blanc – Partage réseaux sociaux – Commentaires

Lieu

Massif du Mont Blanc, Haute Savoie, France et Valais, Suisse.

Alpinistes :

  • Lucille
  • Franck
  • Florian
  • Jeremy

Encadrement Mont Blanc :

  • Guillaume CHRISTIAN
  • Jean-Lou BOTTA

Téléchargement

Vous avez participé à ce séjour Mont Blanc. Vous pouvez télécharger les photos en Haute Définition :

Saisissez votre code personnalisé :

 

Lundi 14 septembre 2020

Hotel Olympique

Le rendez vous se fait aujourd’hui directement à l’Hotel Olympique, le magasin de sports où nous récupérons les chaussures étant fermé le lundi en septembre. Guillaume a récupéré des chaussures et des vêtements goretex au magasin auparavant et les essayages se font au village du Tour.

Il faut ensuite récupérer pour chacun le matériel prêté, et faire le sac à dos. Démonstrations dans la pelouse devant l’hotel, chacun devra alléger au maximum son sac pour profiter au mieux des journées de montagne.

Un bon repas suit ces préparatifs, et nous voilà au lit !

Mardi 15 septembre 2020

Le Glacier du Tour

Un séjour au mois de septembre, c’est un peu chamboulé dans la vallée de Chamonix ! Pas de remontées mécaniques au village du Tour aujourd’hui, la saison est finie pour eux. Nous montons donc à pied au refuge Albert 1° et au Glacier du Tour, par le chemin dit « de la moraine ».

Une fois au refuge Albert 1°, nous mangeons notre pique nique au chaud. puis nous descendons sur le Glacier du Tour tout proche, pour notre école de glace. Nous passons en revue les techniques de cramponnée, du moins raide au plus raide, avec quelques apports techniques qui serviront toutes la semaine.

Nous finissons par un peu de rochers qui permet de se rendre compte que glace et cailloux se ressemblent. Et que le rocher, c’est sympa aussi !

Le refuge Albert 1°

Nous retrouvons le refuge Albert 1° en fin de journée. Il n’y a pas grand monde en cette fin d’été, nous avons un refuge pour presque nous seuls. Profitons du calme !

Mercredi 16 septembre 2020

La Petite Fourche

La montagne est belle. La neige de fin aout est restée en altitude, et les conditions sont trés bonne. La Petite Fourche est bien blanche. Le rocher est enneigé, nous gardons les crampons jusqu’au sommet après avoir remonté la belle pente dans une neige agréable.

Le Col du Tour.

Nous allons descendre en Suisse sur le Glacier de Trient. Pour ce faire, le plus facile actuellement est de traverser sous la Tête Blanche pour rejoindre l’arête qui mène au Col du Tour. Cela permet de faire quelques évolutions sur une belle petite section rocheuse, en bon granit, très agréable.

La Cabane de Trient

Nous traversons donc ce beau et vaste glacier de Trient.

Et voici la Cabane de Trient, son accueil par le gardien encore noirci du ramonage des conduits de cheminée. Ici aussi c’est la fin de saison et il faut préparer l’hivernage.

Il y a aussi la « piscine » du refuge ! Il faut oser en profiter, c’est plutôt glacial, mais tous on joué le jeu, et le gardien avec ! Quelle soirée…

Jeudi 17 septembre 2020

L’Aiguille du Tour

Nous terminons notre préparation avec l’ascension de l’Aiguille du Tour. Nous sommes seuls au monde vraiment ! Le lever de soleil est magnifique, l’escalade des rochers plutôt agréable. Le sommet est pour nous seuls.

Nous croisons juste deux cordées au retour, dont François Lacour qui arrive du refuge Albert 1° pour gravir lui aussi l’Aiguille du Tour.

Nous continuons notre descente en traversant la Col du Tour, puis en faisant une pause au refuge Albert 1°.

Ensuite il faut descendre jusqu’au village, à pied. Il faut le prendre calmement car bien sûr pas de remontées mécaniques pour nous aider… C’est plutôt agréable de retrouver l’Hotel Olympique après une telle descente !

Vendredi 18 septembre 2020

Le Tramway du Mont Blanc

Nous retrouvons Jean Lou au Fayet. Le tramway est loin d’être bondé ! Il nous mène tranquillement au Nid d’Aigle à presque 2400 mètres pour débuter ici notre marche vers le Tout des Alpes, le Mont Blanc. Il fait un temps magnifique !

Une pause avec les bouquetins est prétexte au pique nique, puis nous poursuivons notre marche vers le refuge.

Le Refuge de Tête Rousse

Au refuge de Tête Rousse l’accueil est toujours chaleureux. Et il n’y a pas grand monde ce soir. Nous sommes à la fenêtre face au coucher du soleil, et nous avons du mal à envisager le mauvais temps qui doit arriver dans la nuit.

Samedi 19 septembre 2020

Montée au refuge du Gouter vers le Mont Blanc

Pas d’étoiles ce matin pour décorer notre ciel. Le temps de sortir du refuge, quelques bruines commencent à nous humidifier.

La traversée du couloir se fait au petit jour, tout est calme. Sur la montée au refuge du Gouter nous prenons quelques averses de neige.

La pause au chaud fait du bien. Nous allons tenter de continuer.

Le Col du Dome

Le temps n’est pas excellent, mais il n’y a pas de vent. Cependant la neige commence à tomber, et le brouillard est présent.

Nous poussons au Col du Dome, pour laisser du temps à une éclaircie de pouvoir se manifester. Mais c’est une forte pluie qui nous y accueille, à 4200 mètres ! Nous faisons demi tour.

Au refuge du Gouter, la prévision météo du soir laisse entrevoir un court créneau demain matin. Nous décidons donc de tenter à nouveau l’ascension depuis le refuge du Gouter.

Dimanche 20 septembre 2020

Depart du Gouter pour le Mont Blanc

Lever matinal, petit déjeuner à 3 heures, et nous voici dehors à 3 heures 40. il y avait des étoiles à 3 heures, maintenant nous sommes dan sel brouillard. Il y a même quelques flocons qui tombent. Nous partons vers le Dome du Gouter.

Dome du Gouter

Au passage au Dôme du Gouter il neige franchement. L’ambiance n’est pas à l’optimisme. Deux cordées sont devant nous, mais nous ne voyons plus les lampes. Nous décidons de continuer vers le refuge Vallot et d’y prendre une décision.

Refuge Vallot

Au refuge Vallot, toujours pas d’étoiles, mais nous voyons les lampes des deux cordées devant nous quoi montent sur la Grande Bosse. Il ne neige plus. Nous partons donc vers le hait, et rapidement à l’est nous voyons se dessiner des montagnes dans la pénombre du jour naissant. Même si le brouillard parfois reviens, il semblerait que l’horizon se dégage.

Mont Blanc

Nous remontons cette arête des Bosses à un bon rythme. Si le créneau s’ouvre, il ne durera pas longtemps. A 4750 mètres, l’improbable se produit : ce ne sont plus quelques trouées de ciel clair mais un ciel entièrement dégagé que nous rencontrons, dominant la mer de brouillard. Venus, l’Etoile du Berger, nous indique la direction du sommet, il ne reste plus que quelques minutes.

Il fait très froid ce matin, mais au sommet la surprise est de taille : le soleil se lève une minute après notre arrivée, il est 7 heures 15.

Nous ne restons pas longtemps. L’accalmie sera brève. L’arête des Bosses est maintenant bien dégagé, nous voyons en descendant le refuge Vallot et le Dome du Gouter.

En passant au Dome du Gouter le Mont Blanc est déjà à nouveau dans les nuages. Au refuge du Gouter tout est couvert. Nous ne trainons pas, et filons après un court arrêt vers le refuge de Tête Rousse. Nous y entrons alors que la pluie commence à tomber. Nous avons bien saisi le créneau.

Une bonne assiette de pâtes et nous continuons notre descente. Nous voici au train, le retour vers la vallée va maintenant se faire à l’abri, avec ce dernier train du soir, pour arriver à 18 heures au Fayet. Bravo, bien joué !

Album Photo

Videos de l’Ascension du Mont Blanc

Trois journées de préparation

Ecole de Glace au Glacier du Tour sous le Refuge Albert 1°

La petite Fourche

Ascension de l’Aiguille du Tour

Trois journées pour l’ascension du Mont Blanc

Montée au Refuge de Tête Rousse

Tentative d’Ascension du Mont Blanc depuis le refuge de Tête Rousse

Ascension du Mont Blanc depuis le Refuge du Gouter

2 Responses

  1. Franck Boileau

    Excellente semaine avec Guillaume et Jean-Lou, Alpes Aventure et notre petit groupe de 4 constitué par le hasard.
    Nous avons découvert de superbes paysages et apprécié l’initiation à l’alpinisme avec ses facettes glace, rocher, sécurité et … convivialité.
    Merci Alpes Aventure – on reviendra !

    • Guillaume CHRISTIAN

      Bonjour Franck. Le hasard a bien fait les choses ! Vous étiez en parfait accord et d’un bon niveau, et votre enthousiasme a permis, en complément de votre excellente forme physique, d’enchainer une seconde tentative après une première qui a été très poussée, vers le Toit des Alpes. Vous avez battit la réussite, bravo ! Guillaume

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.