Ascension du Mont Blanc avec Alpes Aventure

Mont Blanc, 24 au 30 juin 2019

Classé dans : Mont Blanc | 0

Le Mont Blanc

Semaine Mont Blanc marquée par de très fortes chaleur, et une canicule tenace pendant tout le séjour. Heureusement nous étions encore en début de saison sur des itinéraires bien enneigés.

 

SÉJOUR ASSOCIE

 

Dans cet article Ascension du Mont Blanc

Présentation – Lieu – Alpinistes – Encadrement -Téléchargement – Jour par Jour – Album photo – Vidéo Préparation et ascension du Mont Blanc – Partage réseaux sociaux – Commentaires

Lieu

Massif du Mont Blanc, Haute Savoie, France et Valais, Suisse.

Alpinistes :

  • Morgane
  • Christian
  • Arthur
  • Maxime
  • Alexandre
  • Steve

Encadrement :

  • Jean Luc FIGUIER
  • François LACOUR
  • Yves REY

Téléchargement

Vous avez participé à ce séjour Mont Blanc. Vous pouvez télécharger les photos en Haute Définition :

Saisissez votre code personnalisé :

 

 

Lundi 24 juin 2019

Hotel Olympique

Premier contact pour tout le groupe à Chamonix même, au magasin sanglard pour la location des chaussures. La distribution du matériel se fera à l’hotel Olympique. Nous rencontrons, pour une partie du groupe, Guillaume et Stéphane, guides Alpes Aventure, qui partent avec un groupe sur les 4000 du Mont Rose. C’est l’occasion d’changer un peu les expériences car une grosse partie de ce groupe à gravit le Mont Blanc lors d’un séjour Alpes Aventure en 2018.

Le séjour débute vraiment à l’hotel Olympique, avec le briefing sac à dos, le réglage du matériel, casques, crampons, harnais et la rencontre avec les piolets !
François et Jean Luc explique comment faire son sac et surtout comment ne pas trop le remplir ! Le groupe est bien au rendez vous et motivé dés ces premières heures de préparation. D’autant plus que le moral est au beau fixe, à l’image des prévisions météo de la semaine !
Demain cela sera parti pour trois journées en montagne avec retour à l’hotel olympique jeudi soir, pour encore profiter de cet accueil chaleureux.

Mardi 25 juin 2019

Le Glacier du Tour

Nous débutons la journée avec une montée en télésiège au Col de Balme. C’est ici que la marche débute ! En ce début de saison d’été, il y a encore beaucoup de neige et il faut être prudents sur le sentier. Nous commençons donc la journée par une école de neige afin de se sentir à l’aise sur cet élément. Et pouvoir éviter la chute, et l’enrayer si elle intervient.

Dans la montée vers le glacier du Tour et le refuge Albert 1°, un couple de lagopèdes nous accompagne pendant quelques minutes. la montagne ce n’est pas que de la glace !

Nous gagnons le refuge Albert 1° pour une pause pique nique avant de descendre sur le glacier du Tour.

Sur le glacier il s’agit de devenir alpiniste sur glace ! Progression encordée, marche de base avec les crampons, voici le début. Il faut asseoir les bases. Puis progresser doucement vers des pentes plus raides, en toutes pointes et en pointes avant. Il faut aussi apprendre à avoir confiance dans le matériel, et se pendre dans la corde en moulinette.

Tout se passe bien et en rentrant au refuge, à la sortie du glacier, il a été aussi interessant de consacrer quelques moments au rocher.

Le refuge Albert 1°

Nous retrouvons le refuge Albert 1°, récemment rénové, et son confort pour récupérer de cette journée, profiter aussi de moments plus calmes. Demain il va falloir se lever tôt !

Mercredi 26 juin 2019

La Petite Fourche

Première course en altitude aujourd’hui, après l’apprentissage des techniques avec les crampons hier. La premières découverte, c’est le départ matinal et la marche de nuit.

Notre objectif est la petite fourche, un beau petit sommet de 3500 mètres dans le bassin du glacier du Tour. Début de saison, bonnes conditions ! Nous mettons rapidement les crampons, il reste de la neige en fin juin.

Le lever du soleil est magnifique, illuminant la face nord du Chardonnet. Peu à peu nous nous élevons, jusqu’au Col Blanc. Une partie du groupe gravit la dernière pente raide de la Petite Fourche et ses quelques rochers sommitaux, Morgane et Maxime franchissent simplement le Col Blanc.

Tout le monde se retrouve au col Blanc pour le traverser. Coté suisse une petite surprise attend tout les apprentis alpinistes. Il faut descendre une raide pente en moulinette ou rappel, pour franchir la rimaie qui est une crevasse au pied des zones raides. Emotions !

Le glacier est ensuite facile bien que long, et le refuge est face à nous comme objectif.

La Cabane de Trient

Il faut un peu remonter depuis le glacier sur les rochers qui le soutiennent pour attendre le refuge. Le refuge, ou plutôt la « cabane » comme les suisses les appellent, bien que rénovée, a gardé son charme d’antan. Une belle pièce boisée nous accueille, dans ce refuge à taille humaine.

Jeudi 27 juin 2019

L’Aiguille du Tour

Nous sommes vraiment dans une grande période de beau temps ! Chleur dés le matin, nous partons encore au petit jour. En juin nous ne gardons pas la lampe frontale très longtemps. Quatre d’entre nous vous à l’aiguille du Tour et ses rochers faciles mais qui demandent de l’attention, pour préparer l’ascension du Mont Blanc. Une autre cordée va directement au col supérieur du Tour.

Tout le monde se retrouve au refuge Albert 1°, et nous descendons tranquillement au village du Tour, en retrouvant les remontées mécaniques au Col de Balme.

Voici trois belles journées de préparation qui se terminent à l’hotel olympique. Christian, Steve, Arthur et Alexandre sont prêts pour tenter le Mont Blanc. Morgane et Maxime, moins préparés, vous venir avec nous jusqu’au refuge du Nid d’Aigle demain avant de retrouver la vallée. Nous leur avions proposé une ascension plus facile mais ils préfèrent interrompre ici leur séjour.

Vendredi 28 juin 2019

Le Tramway du Mont Blanc

Yves Rey, guide de haute montagne, se joint au groupe ce matin au Fayet au départ du train. Tout le monde profite de ce petit moment cool ou le tramway du Mont Blanc nous élève facilement jusqu’au Nid d’Aigle à 2300 mètres d’altitude.

Le Refuge de Tête Rousse

La montée se passe bien vers le refuge de Tête Rousse, sous un fort soleil caniculaire. Pique nique et bonne ambiance, puis repos au refuge. Demain la journée va être longue.

Samedi 29 juin 2019

Montée au refuge du Gouter

Départ au petit jour ce matin, encore. La préparation a consisté à partit tôt chaque matin pour ne pas être dépaysés ici.

Le fameux couloir du Gouter est franchit sans problèmes, il reste de la neige. L’arête qui suit n’est pas plus difficile que celles de l’Aiguille du Tour ou de la Petite Fourche. Le rocher demande plus d’attention, et bien sûr elle est plus longue !

Le Refuge du Gouter

En haut de l’arête du Gouter nous retrouvons la neige. Le refuge du Gouter est là, à 10 minutes. Nous le trouvons à 6 heures 45 pour un bon petit déjeuner, un peu de repos à l’intérieur.

Puis après ce réconfort la marche reprends vers le sommet des Alpes.

Le Mont Blanc

Départ du refuge du Gouter à 8 heures. La première étape est le Dôme du Gouter. Nous passons les 4000 mètres. Ici il faut commencer à gérer l’effort, ne pas marcher trop vite même si l’envie s’en fait sentir. Il y a encore du chemin derrière !

Au Dôme du Gouter, le sommet du Mont Blanc qui était caché depuis hier apparait enfin, à nouveau.

L’arête des Bosses est là, devant nous avec le refuge Vallot, les deux bosses, l’arête effilée, la crevasse et enfin la dernière arête.

Au sommet il fait trés chaud, en vallée il fait 35 à 40°. Nous laissons s’exprimer notre joie, et profitons de ces conditions de chaleur pour passer un long moment au sommet, 45 minutes à l’abri du vent pour un pique nique détendu.

Il faut rester concentré, mais les quatre alpinistes en herbe sont en pleine forme et il ne faut que deux heures pour retrouver le refuge du Gouter, ce qui est un bon temps !

Bravo pour cette réussite !

Dimanche 30 juin 2019

Descente du refuge du Gouter

Il ne faut pas se désunir. Il reste encore l’arête du Gouter à descendre. Toute l’équipe part assez tôt du refuge car Steve aimerait être en vallée de bonne heure pour prendre un train.

La descente est menée à un bon rythme. Avec une dernière pause au refuge du Nid d’Aigle pour un petit café, nous trouvons le tramway du Mont Blanc et ensuite la vallée.
Bravo à tous pour cette belle semaine et cette ascension réussie !

Album Photo

Videos de l’Ascension du Mont Blanc

Trois journées de préparation

Ecole de Glace au Glacier du Tour sous le Refuge Albert 1°

Ascension de la Petite Fourche et Traversée du Col Blanc jusqu’à la Cabane de Trient

Ascension de l’Aiguille du Tour

La préparation vue par Alexandre, participant au séjour

Voir sa chaine Youtube 

Trois journées pour l’ascension du Mont Blanc

Montée au Refuge de Tête Rousse

Ascension du Mont Blanc depuis le refuge de Tête Rousse

L’ascension vue par Alexandre, participant au séjour

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.