Mont Blanc par la Voie Royale

Mont Blanc, du 29 juin au 5 juillet 2020

Classé dans : Mont Blanc | 0

Le Mont Blanc

Mont Blanc par la Voie Royale, celle qui passe par les refuges de Tête Rousse et du Gouter, tel est l’objectif de cette semaine. Nous avons pu bénéficier d’une météo correcte, et surtout d’une belle journée pour l’ascension. C’est donc 100% de succès pour l’équipe sur le Mont Blanc par La Voie Royale !

 

SÉJOUR ASSOCIE

 

Dans cet article Ascension du Mont Blanc par la Voie Royale

Présentation – Lieu – Alpinistes – Encadrement -Téléchargement – Jour par Jour – Album photo – Vidéo Préparation et ascension du Mont Blanc – Partage réseaux sociaux – Commentaires

Lieu

Massif du Mont Blanc, Haute Savoie, France et Valais, Suisse.

Alpinistes :

  • Mickael
  • Gilles
  • Johann
  • Fabio
  • Vincent

Encadrement :

  • François LACOUR
  • Jean-Luc FIGUIER
  • Jean Lou Botta

Téléchargement

Vous avez participé à ce séjour Mont Blanc. Vous pouvez télécharger les photos en Haute Définition :

Saisissez votre code personnalisé :

 

 

Lundi 29 juin 2020

Hotel Olympique

Rendez vous à l’hotel Olympique, sans aller au magasin de sport. En effet, le magasin est en ce moment fermé le lundi car il y a peu d’affluence dans les vallées en ce début de saison, à cause de crise sanitaire liée à la Covid-19 .L’Equipe Alpes Aventure a récupéré hier des chaussures en nombre suffisant pour offrir le choix nécessaire à tous pour les locations, et le tour est joué !

Nous procédons donc à la distribution du matériel technique de prêt et à l’essayage des chaussures à l’hotel. Puis viennent les explications concernant la semaine, et surtout la ^préparation du sac à dos pour les trois premiers jours. Et ensuite, après un bon repas à l’hotel Olympique, il est l’heure de passer une bonne nuit.

Mardi 30 juin 2020

Le Glacier du Tour

Nous montons par la moraine car la télécabine ne fonctionne pas encore cette année. La situation sanitaire et la petite fréquentation de la montagne ont fait différer l’ouverture.

Nous prenons place sur le glacier assez bas car l’enneigement est encore abondant en ce début d’été. Nous chaussons les crampons, sur la neige. Voilà une bonne mise en conditions. Un peu de glace pas facile à trouver car la neige est encore bien présente. C’est l’occasion de se perfectionner sur la neige avec une « école de neige ».

En fin de journée, sur le chemin du refuge, nous faisons l’école buissonnière avec de beaux passages de rochers faciles pour se sensibiliser à l’activité. Car demain et après demain, puis au Mont Blanc, il faudra aussi savoir grimper dans les rochers faciles.

Le refuge Albert 1°

Nous arrivons finalement au refuge Albert 1° qui nous a dominé toute la journée. Un refuge confortable où nous allons pouvoir nous reposer et passer une bonne nuit.

Mercredi 1° juillet 2020

Le Col Blanc

L’enneigement étant de qualité pour cette époque de l’année, nous optons pour un passage direct par le glacier. Nous descendons un court chemin qui évite tous les rochers au dessus du refuge, pour prendre pied sur le glacier en cinq minutes.

Ainsi notre cheminement vers le Col Blanc se fait intégralement sur le glacier. Après avoir longé la base du Col supérieur du Tour puis le Col du Tour, nous arrivons tous au Col Blanc.
Le temps menaçant, nous prenons la décision de descendre directement sur le glacier de Trient sans gravir la Petite Fourche. En se rapprochant du refuge il sera toujours temps de pouvoir décider d’une autre ascension.

Le Roc des Plines.

Le temps voulant effectivement rester correct, et s’améliorant même un peu, nous obliquons vers le Col Droit par un magnifique passage au pied des Aiguilles Dorées.

Au Col Droit nous gravissons la petite arête du Roc des Plines pour toucher le rocher, avant de rejoindre le refuge de Trient.

La Cabane de Trient

Le soleil nous trouve au refuge, que les suisses appellent cabane. C’est loin d’être une prison ! Le lieu est magnifique, l’accueil digne d’un refuge. Une cabane authentique dans l’esprit montagne, ce que l’on aime.

L’après midi, nous passons de la sieste à la découverte des noeuds de base de l’alpiniste en herbe. Certains sont même monté refaire un peu de rocher à la Pointe d’Orny au dessus du refuge.

Jeudi 2 juillet 2020

L’Aiguille du Tour

Réveil matinal, comme hier : 4 heures du matin. C’est interessant de partir de nuit pour plusieurs raisons : marcher à la lueur de la lampe frontale est instructif et formateur. Cela donne l’habitude de se lever tôt car se sera le cas pour aller au Mont Blanc. Et finalement le jour vient très vite, surtout en juin !

Et le lever de soleil sur le Glacier de Trient est superbe, il serait dommage de ne pas en profiter. Aujourd’hui quelques nuages donnent un coté assez tragique à l’événement !

Un peu plus de rochers que la veille sur l’Aiguille du Tour, toute l’équipe commence à acquérir de l’aisance et à perfectionner ses déplacements. Nous allions le plaisir de se beau sommet avec la possibilité de se former encore mieux pour l’ascension du Mont Blanc qui demande de grimper dans les rochers entre Tête Rousse et le Gouter.

Il ne reste plus qu’à digérer tranquillement la descente, sans baisser le rythme afin de se mettre bien dans l’ambiance du Mont Blanc. Après la pause sous le refuge Albert 1°, nous retrouvons le sentier, puis l’hotel Olympique pour une après midi de repos avant le départ vers le Toit des Alpes.

Vendredi 3 juillet 2020

Le Tramway du Mont Blanc

Jean Lou Botta, troisième guide qui nous accompagne vers le Mont Blanc, nous retrouve au départ du Tramway du Mont Blanc. le petit train à crémaillère va nous emmener du Fayet (Saint Gervais) au Nid d’aigle à presque 2400 mètres, qui est le terminus de la voie ferrée.

Cabane des Rognes

Le temps n’est au grand beau aujourd’hui. Notre pique nique se fera à l’abri dans la cabane des Rognes pour éviter le petit crachin du jour. Nous sommes à la moitié de la montée au refuge de Tête Rousse.

Le Refuge de Tête Rousse

Nous arrivons au refuge avec quelques inquiétudes concernant la météo du lendemain. Nous finissons le pique nique entamé à la cabane des Rognes. Et nous profitons du repos car demain, si le temps est avec nous, nous montons au sommet du Mont Blanc !

Samedi 4 juillet 2020

Montée au refuge du Gouter

Ce matin le ciel est limpide ! Bonne nouvelle.

Nous partons juste avant le lever du jour, pour aborder les rochers de l’aiguille du Gouter au première lueurs du jour. L’ascension de l’arête de l’Aiguille du Gouter se passe bien, il y a de la neige dans le couloir, les conditions sont sures. Le refuge du Gouter est bientôt devant nous.

Nous y faisons une pause, avec un bon petit déjeuner, au chaud, avant d reprendre l’ascension en ayant allégé les sacs de tout le superflu.

Le Mont Blanc

La montée au Dome du Gouter est facile, bien tracée. Il faut la prendre calmement, sans précipitation. Le soleil monte dans le ciel, une belle journée se prépare. Nous dépassons 4000 mètres, puis à l’épaule du Dôme du Gouter, à 4250 mètres, le Mont Blanc se dévoile enfin devant nos yeux. Il est si proche et si lointain !

Mais l’ascension se poursuit régulièrement, avec le passage à coté de l’abri Vallot, puis les Bosses. Voilà la mauvaise arête, les derniers rochers de la Tournette. Et cette dernière arête !

Tout le groupe se retrouve au sommet, ensemble pour un pur moment de bonheur. Il ne fait pas trop froid et nous pouvons passer un moment au sommet, avant de redescendre.

Car la descente fait partie du voyage. Il faut rester concentré, la pente est toujours raide, jusqu’au refuge Vallot. Il faut remonter un peu pour franchir l’épaule du Dome du Gouter. Et dessous voici le refuge du Gouter, plus que 45 minutes et nous voilà réunis dans le refuge du Gouter. Ascension réussie, bravo !

Dimanche 5 juillet 2020

Descente du Gouter

Ce matin, après une bonne nuit réparatrice, nous redescendons les rochers de l’Aiguille du Gouter. Il faut y aller calmement. Tout se passe bien avec un groupe bien préparé. Nous passons à coté du refuge de Tête Rousse, retrouvons le sentier, la cabane des Rognes et enfin le train.

La Rioule

Sur le trajet en tramway du Mont Blanc, nous faisons un petit arrêt au Col de Voza. Nous savourons un petit repas dans l’herbe au restaurant « La Rioule » avant de poursuivre la descente en train jusqu’au Fayet. Ici s’achève cette belle semaine, avec le groupe entièrement au sommet ! Bravo à tous, merci pour la belle semaine.

Album Photo

Videos de l’Ascension du Mont Blanc

Trois journées de préparation

Ecole de Glace au Glacier du Tour sous le Refuge Albert 1°

Ascension de la Petite Fourche et Traversée du Col Blanc jusqu’à la Cabane de Trient

Ascension de l’Aiguille du Tour

Trois journées pour l’ascension du Mont Blanc par la Voie Royale

Montée au Refuge de Tête Rousse

Ascension du Mont Blanc depuis le refuge de Tête Rousse

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.