Mont Blanc - Grand Paradis

Mont Blanc – Grand Paradis, 27 juillet au 2 aout 2020

Classé dans : Mont Blanc | 0

Le Mont Blanc

Mont Blanc – Grand Paradis : Notre semaine était dédiée à l’ascension du Mont Blanc. Le début de l’épisode caniculaire en a décidé autrement. C’était le premier épisode caniculaire d’un état jusque là relativement frais et parfois perturbé. L’extreme sécheresse et l’arrivée tardive de cet épisode caniculaire à déclenché d’inquiétantes chutes de pierres dans l’ensemble de l’itinéraire de montée au refuge du Gouter, et non pas seulement dans la traversée du Couloir. Nous avons donc préféré ne pas tenter cette ascension et la remplacer par un autre sommet : nous avons gravit le Grand Paradis à 4000 mètres.

SÉJOUR ASSOCIE

 

Dans cet article Mont Blanc – Grand Paradis

Présentation – Lieu – Alpinistes – Encadrement -Téléchargement – Jour par Jour – Album photo – Vidéo Préparation et ascension du Mont Blanc – Partage réseaux sociaux – Commentaires

Lieu

Massif du Mont Blanc, Haute Savoie, France, Valais, Suisse et Val d’Aoste, Italie.

Alpinistes :

  • Richard
  • Didier
  • Christophe
  • Olivier
  • Emilien

Encadrement :

  • Guillaume CHRISTIAN
  • Jean-Luc FIGUIER
  • François LACOUR

Téléchargement

Vous avez participé à ce séjour Mont Blanc – Grand Paradis. Vous pouvez télécharger les photos en Haute Définition :

Saisissez votre code personnalisé :

 

Lundi 27 juillet 2020

Hotel Olympique

Nous voici tous réunis au magasin Sanglard à Chamonix. L’essayage des chaussures se passe bien, et nous pouvons nous déplacer à l’hotel Olympique, au village du tour.

A l’Hotel Olympique nous débutons la distribution du matériel technique de prêt, piolets, crampons, casques, harnais, et nous cherchons le contenu du sac à dos pour ces trois premiers jours qui vont nous emmener sur les glaciers du tour et du Trient.

Mardi 29 juillet 2020

Le Glacier du Tour

C’est en remontées mécaniques que nous gagnons les abords du Col de Balme. Nous montons ensuite à pied au Glacier du Tour.

Le Glacier est encore magnifique, et nous prenons le pique nique au bord de celui-ci, à 2700 metres. Puis nous débutons notre école de glace qui est capitale pour ce séjour. Il s’agit d’apprendre à marcher dans tout types de pentes, à la montée ou à la descente, sur la glace avec les crampons. la marche encordée est aussi trés importante, avec l’évolution corde tendue sur le glacier crevassé.

Nous terminons la montée au refuge en sortant du glacier par quelques évolutions en rocher, car l’alpinisme c’est aussi le rocher, il ne faut pas l’oublier !

Le refuge Albert 1°

Nous trouvons le confortable refuge Albert 1° pour cette première nuit en altitude qui va nous permettre de commencer l’acclimatation. Avec une belle ambiance en chansons, merci pour la bande son !

Mercredi 30 juillet 2020

La petite Fourche

Il ne fait pas si beau malgré les prévisions ce matin, nuages et soleil alternent. Surtout le vent est fort désagréable. Nous gravissons tout de même la Petite Fourche à plus de 3500 mètres comme premier sommet.

Le Col du Tour

Le Col Blanc est en conditions délicates, nous optons donc pour le parcours de l’arête qui mène au Col du tour. Cette arête de rochers faciles est une trés bonne découverte du rocher en altitude et finalement c’est bien souvent une très bonne option d’apprentissage ! Nous franchissons le col et passons en Suisse.

La Cabane de Trient

La météo est meilleure à notre arrivée à la Cabane de Trient. De fait, c’est bien meilleur coté suisse que coté français. Nous allons toutefois rester à l’intérieur pour récupérer car il ne fait pas si chaud dehors.

Jeudi 30 juillet 2020

L’Aiguille du Tour

Nous partons bien tôt à nouveau ce matin, et c’est une bonne idée comme toujours au Glacier du Trient ! Le lever de soleil est assez phénoménal, dans une ambiance exceptionnelle avec un nuage qui traine sur l’aiguille du Tour.

La descente est encore en très bonne s conditions, le glacier bien bouché. le Col supérieur du Tour pour revenir coté français ne présente pas de glace ! Très bien. Voici le refuge, la pause, et la descente se poursuit pour retrouver les remontées mécaniques et l’hotel Olympique.

Briefing

François qui était avec un groupe sur le Mont Blanc ces trois derniers jours nous informe de la situation. Ils subit de grosses chutes de pierres dés le matin, très tôt, et bien avant le couloir du Gouter. Une personne a été blessée. Il a donc décidé de descendre et s’est réorienté vers le Grand Paradis.
Ces chutes de pierres ont continué les jours suivant, et un appel au refuge nous l’a confirmé : tous les guides font demi-tour.

Il n’est pas facile de trouver un sommet à gravir au dernier moments sur ce week-end particulier qui est le 1° aout. Tout est complet du coté du Mont Rose et des sommets voisins.
Les refuges du Grand Paradis sont arrangeants, Chabod et Vittorio Emanuele nous trouvent des places in-extremis. Nous irons donc faire la traversée du Grand Paradis.

Vendredi 31 juillet 2020

Montée au Refuge Chabod

Nous montons au refuge Chabod par un agréable sentier en sous bois de melèzes. Pique nique à proximité d’une ancienne vacherie, puis nous quittons le bois pour l’alpage. Le sommet du grand Paradis apparait.

Il fait en effet très chaud, et nous nous arrêtons au torrent juste avant le refuge pour tremper les pieds voire plus pour certains !

Escalade au refuge Chabod

Juste derrière le refuge, il y a une petite falaise équipée. Nous y installons un atelier rappel, puis faisons une belle petite voie d’escalade de 20 metres pour toucher un peu du doigt la magie de l’escalade.

Samedi 1° aout 2020

Le Grand Paradis

Grand beau temps. La montée est encore en bonnes conditions, pas trop de crevasses à franchir, c’est mieux. Il ne fait vraiment pas froid !

Le soleil nous rejoint au dessus de la Schiena d’Asino, le dos d’Ane. Nous retrouvons les cordées venues du refuge Vittorio Emanuele II. Il y a beaucoup de monde au sommet pour croiser la vierge, et nous allons au second sommet qui est à la même altitude. Il est désert. Pour savoir le petit armagnac c’est pas mal !

La vierge du grand Paradis

Les cordées évacuent un peu le petit sommet où s retrouve la statue de la vierge. Nous y faisons un tour car c’est quand même un symbole, ce sommet avec la vierge du grand Paradis !

Le refuge Vittorio Emanuele

La descente se passe bien. Il y encore pas mal de neige, et cela facilité le trajet ! Et au refuge, une bonne détente au soleil, cela fait du bien. Réussite pour un beau premier « 4000 » pour tout le monde.

Dimanche 2 aout 2020

Descente du Refuge

Ce matin c’est descente pour tout le monde. Nous faisons deux groupes entre ceux qui veulent descendre directement à Pont et ceux qui veulent encore rester un peu en altitude. Ceux-là traversent par le sentier vers le refuge Chabod. Sur la traversée nous croisons les marmottes, chamois et bouquetins. Avant d retrouver le sentier de Chabod, la foret, et enfin la vallée.

L’Hostellerie du Paradis

Nous terminons notre semaine par un bon petit repas valdôtain dans ce lieu paisible qu’est l’Hostellerie du Paradis au hameau de Eaux Rousses.Il ne reste plus qu’à reprendre la route de Chamonix pour terminer ce séjour, qui si il n’a pas vu l’ascension du Mont Blanc, reste une expérience de haute montagne forte en sensations.

Album Photo

Trois journées de préparation

Préparatifs à l’hotel Olympique

Ecole de Glace au Glacier du Tour sous le Refuge Albert 1°

La petite Fourche

Ascension de l’Aiguille du Tour

Trois journées pour l’ascension du Grand Paradis

Montée au Refuge Chabod

Ascension du Grand Paradis en Traversée Chabod – Vittorio Emanuele II

Descente dans la vallée

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.