Ski dans le Glacier Blanc Avec Alpes Aventure

Ski Glacier Blanc, Dome de Monetier, 27 au 30 avril 2019

Classé dans : Ski Ecrins | 0

Ski de Rando dans le Glacier Blanc

Quatre journées de ski de rando dans le Glacier Blanc avec en point d’orgue la traversée du Dôme de Monetier : voilà un beau programme !

Quels sommets faire à ski au Glacier Blanc ? Tout le monde pense trop souvent au seul Dôme de Neige des Ecrins. Le Dôme des Ecrins en ski est une ascension raide et soutenue. Le dôme des Ecrins en Ski est surtout exposé aux chutes de séracs, blocs de glace très dangereux qui s’effondrent. Et ceci pendant plusieurs heures pendant la montée et la descente. Et souvent la neige y est croutée. Alors que en face se trouvent de nombreux cols et sommets plein d’intérêts, et qui ont l’immense avantage d’offrir une vue exceptionnelle sur….les Ecrins !

SÉJOUR ASSOCIE

 

Dans cet article Ski de Rando dans le Glacier Blanc

Présentation – Lieu – Skieurs – Encadrement -Téléchargement – Jour par Jour – Album photo – Vidéo Glacier Blanc – Partage réseaux sociaux – Commentaires

Lieu

Massif des Ecrins, Hautes Alpes, France.

Skieurs :

  • Anne
  • Romain
  • Stéphane
  • Patrick

Encadrement :

  • Guillaume CHRISTIAN

Téléchargement

Vous avez participé à ce séjour Ski de Rando dans le Glacier Blanc – Dôme de Monetier. Vous pouvez télécharger les photos en Haute Définition :

Saisissez votre code personnalisé :

 

 

Samedi 27 avril 2019

Le Pré de Madame Carle

Après un rendez vous en Gare de L’Argentière-la-Bessée et un petit déjeuner pour faire connaissance, nous montons au Pré de Madame Carle au pied des glaciers Blanc et Noir.

Préparatifs, finition des sacs, nous partons sur le Pré de Madame Carle enneigé.

Dans la partie raide du début du sentier versant sud, il faut porter les skis comme le plus souvent fin avril. Puis au « gabion » nous chaussons enfin définitivement.

Refuge du Glacier Blanc

Arrivée au refuge du Glacier Blanc avec sa terrasse encore bien enneigée, pour déguster un bon repas préparé par Eliane, avec l’accueil de Nicolas. Et c’est ensuite sieste pour tout le monde, le voyage a été long !

Dimanche 28 avril 2019

Col de la Pyramide

Nous partons pleins d’optimisme dans un petit brouillard qui se déchire. Mais le froid règne en maitre ! Et sur les moraines de l’ancien petit glacier de la Pyramide, le vent vient nous cueille et nous glace. En fait de nombreux nuages débordent du nord, et nous avons le droit à une ambiance vraiment hivernale.
Nous déchaussons les skis pour terminer le petit couloir du Col de la Pyramide. La récompense de ce froid, c’est que nous allons trouver de la poudreuse à la descente !

Belvédère des Ecrins

Nous gardons notre optimisme. Nous prenons un pique nique glacial au pied des moraines sous l’arête des Cinéastes. Puis nous repartons à la montée vers le Belvédère des Ecrins, à 3200 m. Ce belvédère n’est qu’une épaule à hauteur du Col de Monetier face aux Ecrins. Mais il permet d’avoir une vue exceptionnelle, et d’offrir une superbe descente. Le soleil nous a retrouvé, mais malheureusement le froid perdure : Nous n’aurons le plus souvent que de la croute pas facile à skier jusqu’au refuge, malgré la poudre sous Jean Gauthier et la neige transformée à l’arrivée au refuge du Glacier Blanc.

Lundi 29 avril 2019

Roche Faurio

Plus de vent ce matin ? Voeux pieux ! Il fait froid au départ du refuge, sans vent. Mais il nous rattrape sur le plat du Glacier Blanc à 3000 mètres. En route pour la Roche Faurio.

Il y a sur le glacier une ambiance polaire, 60 à 80 km/h de vent et une température de -12°C mesurée au refuge des Ecrins. Nous devons guetter les début de gelures au visage.

Nous allons à la Roche Faurio. Encordés sur le glacier pour la partie raide au cas où des crevasses soient masquées par la neige transportée, nous progressons. A 3450 m sous la dernière pente raide, il y a 1,25 mètres de neige plaquée rapportée par le vent. On ne joue pas !

Donc nous enlevons les peaux de phoques pour profiter de la bonne poudre sans prendre le risque de finir les 200 derniers mètres du sommet d’hiver de la Roche Faurio.

Refuge des Ecrins

Sous le refuge des Ecrins, nous ne résistons pas à l’envie de remonter saluer Laura, Damien et Yannis au refuge. Cela sera aussi l’occasion de savourer une bonne soupe !

Après nous être restaurés, nous traversons encore un peu sous le Pic de Neige Cordier pour profiter de la belle pente et ne pas avoir à pousseur sur le plat du Glacier Blanc. Et nous voilà bientôt au refuge du Glacier Blanc, au terme d’une magnifique journée face à la Barre des Ecrins malgré le froid.

Mardi 30 avril 2019

Le Col de Monetier

Dernier jour et enfin une prévision météo optimiste : température en (légère) hausse et plus de vent. Effectivement le grand froid est nettement plus supportable ce matin en montant au Col de Monetier avec l’air au calme.

La trace est bonne au col de Monetier sur le vire, mais il faut quand même s’encorder car ici, tout faux pas est fatal. Nous chaussons les crampons, nous nous encordons et traversons cette vire exposée pour gagner le soleil au Col de Monetier.

Traversée des Dômes de Monetier

La descente du Col vers le plat du glacier sous le Col des Brouillards est tout simplement parfaite : poudre !

Nous rechaussons les peux de phoque pour remonter le glacier. Au final il faut gravir un couloir raide (45°) avec une belle trace à faire ski sur le sac. Heureusement le couloir ne fait que 100 mètres !

Nous débouchons sur le plat des Dames de Monetier. L’appellation est abusive car en fait il n’y a qu’un Dôme de Monetier et il est excentré. Donc personne ne passe par son sommet ! En fait de Dômes de Monetier, la traversée peut gravir la Pointe de Dormillouse, le Pic du Rif ou la Pointe des Arcas, ou simplement franchir le Seuil du Rif.

Nous allons au Pic du Rif, qui ne rends que un mètre à la Pointe des Arcas, celle-ci étant instable car dégagée de neige sur les 50 derniers mètres, à cause du vent.

Descente du Glacier de Séguret Foran

La descente sur le lac de l’Eycahuda est parfaite : il y a de l’espace, la neige est plutôt froide et poudreuse, malgré des sections exigeantes. Puis à la marine, c’est moquette de printemps !

Nous pique niquons au lac, puis continuons la descente. et nous avons de la chance : en cette fin de saison il reste quand même une bande de neige qui nous fait skier jusqu’à 10 minutes de la cabane du berger ! Il ne faut alors que 30 minutes de portage des skis pour retrouver le taxi qui va nous ramener au Pré de Madame Carle à l’issue de cette traversée.

Quatre superbes journées de ski, bravo à l’équipe en grande forme qui savait allier technique, sécurité à la descente, avec compétences en crampons et couteaux à la montée. Le cocktail indispensable pour bien profiter de ce mini raid sportif en altitude.

Album Photo

Vidéos Ski Glacier Blanc Dome de Monetier

Montée au Refuge du Glacier Blanc

Col de la Pyramide et Belvedere des Ecrins

Roche Faurio

Dome de Monetier

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.