De Entre les Aygues au Pré de la Chaumette avec Alpes Aventure

Vallouise – La Chapelle, Grand Tour des Ecrins, 5 au 7 aout 2019

Classé dans : Grand Tour des Ecrins | 0

Vallouise – La Chapelle, Le Grand Tour des Ecrins

Vallouise – La Chapelle en Valgaudemar est une partie du Grand Tour des Ecrins. Le Grand Tour des Ecrins, ou GR 54, fait le Tour du massif des Ecrins. Il court des Hautes Alpes à l’Isère en environ 15 jours.

La partie la plus technique se trouve au sud, bien qu’il soit possible de faire des variantes difficiles au nord. Nous avons décidé pour cette fois de ne faire que trois journées sur une des parties le plus sauvages du tour, entre Vallouise et La Chapelle en Valgaudemar.

 

SÉJOUR ASSOCIE

 

Dans cet article Grand Tour des Ecrins en trois jours

Présentation – Lieu – Randonneurs – Encadrement -Téléchargement – Jour par Jour – Album photo – Vidéo grand Tour des Ecrins – Partage réseaux sociaux – Commentaires

Lieu

Massif des Ecrins, Hautes Alpes, France.

Randonneurs :

  • Maria
  • Stephen

Encadrement :

  • Guillaume CHRISTIAN

Téléchargement

Vous avez participé à ce séjour Grand Tour des Ecrins. Vous pouvez télécharger les photos en Haute Définition :

Saisissez votre code personnalisé :

 

 

Lundi 5 août 2019

Ailefroide

Nous avons rendez vous à Ailefroide où Maria et Stephen ont passé la nuit. Un petit café et un rapide transfert par Vallouise nous amenant au départ de notre périple de trois jours.

Entre les Aygues

Nous débutons notre randonnée à Entre les Aygues dans le haut de la vallée de l’Onde. Le Gr 54 part vers le sud en direction du Col de l’Au Martin, alors que le fond de la vallée vers l’ouest monte vers le refuge des Bans et le Pas des Aupillous. Le Pas des Aupillous permet de rejoindre le Valgaudemar directement mais c’est de l’alpinisme !

Le Col de l’Aup Martin

le Col de l’Aup Martin est notre principal objectif d ela journée. Nous remontons la paisible vallée jusqu’à la Cabane du jas Lacroix, pour une sympathique pause. Puis le sentier continue toujours en alpage, vers la gorge de l’Ale et sa belle cascade. Nous rencontrons peu après les brebis et le berger. Il est à la limite des dernières parcelles d’herbe, c’est le mois d »août. Ensuite le sentier devient rocaolle-ux et traverse les schistes du fin de vallon pour enfin déboucher au Col de l’Au Martin. Belle montée !

Le Pas de la Cavale

Le sentier traverse ensuite dans les schistes, toujours. Un peu délicat, il nous mène rapidement par un beau balcon au dessus du vallon du fournel au Pas de la Cavale. Nous changeons de secteur pour descendre dans la vallée du Drac de Champoleon.

Le Pré de la Chaumette

Un raide sentier descend coté ouest. Le travail de création et d’entretien de celui-ci est fabuleux. Magnifique sentier qui serpente vers le Pré de la Chaumette. Nous y trouvons le refuge pour un bon repos après une belle journée !

Mardi 6 août 2019

Le Col de la Valette

C’est la journée des « 3 cols ». Pas très longue, mais soutenue. Le temps est menaçant, la prévision plutôt pessimiste. nous partons donc tôt pour notre premier col qui est le Col de la Valette. Le paysage est magnifique, tragique avec les nuages qui enveloppent le fond du vallon de la Pierre. Le col est atteint au sec malgré quelques gouttes sans conséquences. Le versant ouest est plutôt inconfortable avec une raide pente d schistes, et il faut être vigilants avant de trouver le plat et l’herbe du petit lac du Puy des Agneaux.

Le Col de Gouiran

La montée est beaucoup plus courte ! Nous sommes déjà en altitude. Le Col est rapidement franchit, la petite porte aux brebis est refermée, et nous descendons coté ouest dans une pente beaucoup plus facile que pour le Col de la Valette. La traversée vers le Col de Vallonpierre commence.

Le Col de Vallonpierre

Le sentier traverse d’impressionnante pentes de schistes pour rester à niveau et ne pas perdre d’altitude. L’orage tourne autour des lacs de Crupillouse, et menace. Nous sentons les premières gouttes mais le gros de la pluie semble passer vers Orcieres Merlette. Pas d’arrêt donc malgré les gouttes, nous sommes dans la pente et peut être est il préférable de filer au Col de Vallonpierre.

Nous y arrivons, la pluie s’arrête, nous ne sommes pas vraiment mouillé, et voilà la montée derrière nous. Il ne reste que quelques schistes de-ésageables pour retrouver l’herbe et le bon sentier qui nous mène au Lac de Vallonpierre.

Le Refuge de Vallonpierre

Nous pique niquons dans l’herbe à peu de distance du refuge pour profiter pleinement de ce lieu si sauvage, avant d retrouver la terrasse de notre abri pour la nuit. Au refuge la bière nous attends la sieste, et un lieu vraiment trés sympa où il fait bon s’arrêter. Nous profitons pleinement d ice refuge fort agréable !

Mercredi 7 août 2019

Le refuge du Clot – Xavier Blanc

C’est déjà notre dernier jour. Nous entamons la descente sous un ciel toujours plus menaçant et des prévisions encore plus alarmistes. La vallée devient moins raide, nous arrivons sous le Chalet du Gioberney et obliquons vers la Cahapelle en Valgaudemar. Cela tonne au loin, quelques gouttes arrivent et prudemment nous nous arrêtons au refuge Xavier Blanc. C’est l’occasion d laisser passer l’orage et de prendre un bon café.

La Chapelle en Valgaudemar

La pluie est finalement bien timide et tout s’arrête trés vite. Nous reprenons notre marche vers la Chapelle en valgaudemar. Le fond de la vallée est un peu long mais finalement nous rejoignons la Chapelle et le restaurant du mont Plan pour terminer ce séjour par un  superbe repas local ! Bien joué, presque pas moules et bienheureux de cette traversée.

 

Album Photo

Videos de la randonnée Vallouise – La Chapelle en Valgaudemar

De Entre les Aygues au Pré de la Chaumette

Pré de la Chaumette – Refuge de Vallonpierre

Refuge de Vallonpierre – La Chapelle en Valgaudemar

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.