Alpinisme Autonomie Ecrins, 18 au 23 juillet 2022

Guillaume Christian Le 23 août

Une belle semaine de bon niveau vers l’autonomie en alpinisme, avec beaucoup de rocher car la montagne est bien sèche cette année. Et l’ouverture d’une nouvelle voie au Pic du Glacier d’Arsine pour l’équipe, ça c’est fort !

Encadrement :

Guillaume

Participants :

  • Astrid
  • Thibault
  • Martin
  • Jean-Pierre

Massif :

Oisans-Ecrins

Séjour associé :

Autonomie Haute Montagne Ecrins

lundi, 18 juillet 2022 :

Nous nous retrouvons pour certains au magasin King’s à Vallouise, pour la location de chaussures d’alpinisme, pour d’autres directement au gite "Le Clot Saint Joseph" à Pelvoux. Gite grand confort et bon accueil, nous préparons la semaine et la journée du lendemain. Une chose est sure, la montagne est sèche et il va falloir adapter nos projets.

mardi, 19 juillet 2022 :

Cette première journée se passe dans la vallée. Deux parties, matin et après-midi.
Le matin, à Ailefroide, secteur de la Draye, nous reprenons les bases : l’encadrement, l’escalade en moulinette, la descente en moulinette également, et l’escalade en tête pour débuter !
Un bon petiot repas au restaurant "la p’tite dalle" à Ailefroide, et l’après -midi nous sommes aux dalles de la fissure, à l’ombre.
La thématique se corse, nous grimpons encore en tête, en posant des coiffeurs et des friends (des camelots exactement). Très intéressant, chacun y trouve son bonheur ! Belle journée.

mercredi, 20 juillet 2022 :

Le matin est consacré aux manoeuvres d’auto-sauvetage en crevasse, après avoir fait le check météo et matériel pour les trois jours à venir.
pas facile de remonter sur une corde avec peu de matériel, pendus sous le balcon du gite le Clot Saint Joseph !
Nous montons manger au Pré de Madame Carle, avant de rejoindre le refuge du Glacier Blanc, avec des manoeuvres de progression simultanée en rocher à la montée. Bonne nuit au refuge !

jeudi, 21 juillet 2022 :

C’est grasse matinée ce matin ! Nous partons de jour vers le Glacier Blanc. C’est une grosse journée d’école de glace qui se prépare.
Nous commençons par vérifier nos capacités en glace, montées, traversées, descentes.
Puis nous corsons le jeu avec des passages entre de grosses crevasses, pour apprendre à s’assurer en mouvement en mettant des broches à glace intermédiaires.
Sur le plateau du Glacier Blanc, sous le Pic du Glacier Blanc, nous profitons de la pause repas pour enchainer sur le sauvetage en crevasse, avec les mouflages. Pas si facile sur le terrain alors que sur le papier cela parait assez simple. La démultiplication nécessaire pour tracter une personne pendue au bout de la corde n’est pas si facile à mettre en oeuvre !
Et nous descendons tranquillement vers le refuge après cette belle et longue journée, bien remplie !

vendredi, 22 juillet 2022 :

Ce matin nous nous levons plus tôt car la journée risque de pouvoir être longue : Nous allons au Pic du Glacier d’Arsine, 3364 m, par son arête sud en tentant un itinéraire inconnu.
Il faut remonter au sommet de la moraine vers 2850 mètres. puis s’engager vers la face sud du Pic du Glacier d’Arsine, pour trouver une épaule à 3000 mètres.
De là un système de vires et de couloirs en écharpe coté est de l’arête sud permettent de s’élever jusqu’à une dernière petite facette plus raide qu’envisagée. Une petite moulinette dans un coiuloiiur à traverser, et nous remontons cette petite facette pas bien longue mais assez compliquée à protéger, sur 30 mètres. Ensuite le terrain redevient "classique" jusqu’aux pentes sommitales à remonter en une petite heure. Ces 30 mètres raides peuvent se coter en 3c, à confirmer. La course est donc globalement PD+, à confirmer également.
En questionnant un des plus ancien guides en exercice sur la vallée, voire le plus ancien, il n’a pas souvenir que cette face aie été parcourue. En lisant le guide ’Labande", il s’avère que l’arête a été remontée mais plus sur son autre versant, coté ouest, plus facile, en faisant pas mal de zigzag. Notre itinéraire est aérien, direct, sympa sans être jamais extrêmement difficile. A suivre ! Bravo à tous d’avoir suivi le guide dans cet itinéraire, et bravo à la cordée autonome !

Voir ici le topo de cette nouvelle voie : TOPO

vendredi, 1° juillet 2022 :

Dernière journée, nous allons à ce que nous appelons "la voie normale des Cinéastes". Cela consiste à monter par la voie de descente jusqu’à la brèche entre la 5° et 6° dent de l’arête des Cinéastes. Puis à gravir la 6° dent en 3c, et descendre en trois rappels pour retrouver la voie de montée. Très enrichissant également !

Il ne reste plus qu’à descendre au refuge, puis au Pré de Madame Carle où nous finissons devant une bonne salle et des beaux burgers locaux.

Pas mal cette semaine, bravo à tous pour avoir tenu le rythme de l’autonomie, toujours exigente !

Toutes les Photos en Haute Définition :

https://photos.app.goo.gl/XcaXysTYajbkquYf9

Vidéos :

Url du cloud: double-clic pour ajouter l'URL Mot de passe du cloud: double-clic pour ajouter le passe