Mont Blanc Voie Royale, du 4 au 10 juillet 2022

Guillaume Christian Le 15 août

Une belle semaine d’alpinisme, une belle météo, réussite pour ce séjour Mont Blanc Voie Royale.

Encadrement :

Guillaume
François
Yves

Participants :

  • Khalil
  • Florian
  • Christophe
  • Olivier
  • Arthur
  • Jeremy

Massif :

Mont Blanc

Séjour associé :

Mont Blanc Voie Royale

lundi, 4 juillet 2022 :

Rendez vous pour tout le groupe à Chamonix au magasin Sanglard.
C’est l’essai des chaussures, à faire de manière consciencieuse car la semaine doit tout d’abord bien se passer au niveau des pieds !
Nous allons ensuite prendre nos quartiers à l’hotel Olympique, où se fait la distribution et le réglage du matériel complémentaire : Crampons, Piolet, Harnais, Casque.
Et le repas est le moment du dernier briefing de préparation de la semaine !

mardi, 5 juillet 2022 :

Le soleil est au rendez vous ce matin. Nous partons toujours directement de l’hôtel cette année car la télécabine de Charamillon est en totale reconstruction et ne sera pas ouverte de l’été.

Pendant la montée, Christophe qui souffre du dos depuis quelques jours, s’arrête après 1 heure 30 d’ascension, les douleurs sont trop fortes. Il redescend avec Guillaume jusqu’au village. Nous penserons à lui toute la semaine.
Sous le refuge Albert 1° nous trouvons le glacier, et c’est le pique nique avant d’aborder les choses sérieuses : la glace ! Guillaume nous retrouve.
L’ecole de glace est fructueuse, nous trouvons de beaux endroits pour nous perfectionner, et toute l’équipe avance bien, progresse, et les crampons mordent bien la glace.
Nous terminons par quelques évolutions en rocher, car le Mont Blanc est aussi "noir" c’est à dire qu’il y a du rocher pendant l’ascension, et il faut s’y préparer.

mercredi, 6 juillet 2022 :

Le temps est toujours beau ce matin. Nous partons de nuit vers la Petite Fourche. Le glacier est en conditions encore acceptables, pas trop de glace. par contre la Petite Fourche est en glace, et nous pouvons donc mettre en application les apprentissages de la veille !
A la descente nous trouvons le Col Blanc franchissable en un beau rappel pour passer la rime. Et nous poursuivons donc jusqu’au refuge de Trient, et finissons par une variante d’escalade qui permet de bien préparer le groupe au rocher !
Et le Rösti du gardien Olivier est toujours délicieux !

L’après midi après la sieste nous en profitons pour faire quelques manoeuvres de sécurité, instructif pour tout le monde !

jeudi, 7 juillet 2022 :

Encore un magnifique lever de soleil pour nous ce matin, nous méritons le spectacle avec un départ matinal. Nous aimons partir de nuit du refuge de Trient pour gagner les hauteurs de l’Aiguille du Tour au lever du soleil. Nous ne sommes pas déçus, et nous gravissons l’Aiguille du Tour au soleil, et seuls !

Retour à l’hotel Olympique dans le milieu de journée, une bonne salade ou quelques burgers, et c’est le repos. Le soir, nous terminons par un briefing, la météo est au rendez vous, le groupe est au top : Demain nous montons au refuge de la Tête Rousse !

vendredi, 8 juillet 2022 :

Le début de la montée est version "fainéants", avec 1 heure 15 de petit tramway du Mont Blanc qui nous emmène au Nid d’Aigle.
Ce matin à Saint Gervais nous avons retrouvé Yves, troisième guide qui se joint au groupe pour l’ascension du Mont Blanc.
A mi-chemin nous pique-niquons au désert de Pierre Ronde, au milieu des bouquetins.
Nous arrivons au refuge de la Tête Rousse sous le soleil, un peu refroidis par un vent du nord assez glacial.

samedi, 9 juillet 2022 :

Le vent est calmé, le jour se lève, nous partons du refuge de la Tête Rousse direction le Gouter. Le groupe marche bien, et nous arrivons vite au refuge du Gouter.
c’est le moment d’un second petit déjeuner, au chaud, au sec, avant de reprendre l’ascension, allégés.
Le soleil s’élève dans le ciel, nous ,nous élevons vers le ciel, et tout va bien : Dome du Gouter, Refuge Vallot. Voici l’arête des Bosses.
Une cordée va plus doucement, ce n’est pas facile.
Nous repartons sur l’arête des Bosses, grande bosse, petite bosse ; nous évitons la mauvaise arête par la face nord, il y a un beau passage cette année.
nous retrouvons l’arête au dessus de la mauvaise arête, chaque pas compte et il faut juste être patients.
Le sommet est là, nous en profitons un bon moment. dessous nous, sur la grande bosse, la cordée plus lente c’est arrêtée. Nous voici donc en tout six au sommet, et nous entamons la descente.
Il faut encore être vigilants au départ, c’est raide et technique, tout le monde est fatigué. Après le refuge Vallot cela ira mieux. Il est bien loin ce refuge du Gouter, et quand nous nous retrouvons tous à l’intérieur la joie est là, le bonheur d’avoir fait une belle journée.

dimanche, 10 juillet 2022 :

Descente ce matin, nous quittons le refuge un peu avant 8 heures. Tout se passe bien, cordes rapides, pas de pierres ou presque dans le couloir du Gouter pour nous tomber dessus. Le soleil est au rendez vous à tête Rousse. Le petit train nous attends au Nid d’Aigle.
Nous faisons une pause dans un petit restaurant d’alpage au Col de Voza avant d poursuivre la descente jusqu’à Saint gervais en train, et voici cette belle semaine qui se termine, déjà.
Bravo à tous, sommet ou pas, la semaine a été excellente. et une grosse pensée pour Christophe !

Toutes les Photos en Haute Définition :

https://photos.app.goo.gl/YWzDQSGSG3P3bAeo6

Vidéos :

Url du cloud: double-clic pour ajouter l'URL Mot de passe du cloud: double-clic pour ajouter le passe