Ski Freerando Powder Alert Puy Saint Vincent, 14 au 18 février 2022

Guillaume Christian Le 20 février

Un séjour "à la carte" de freerando à Puy Saint Vincent, avec pour finir une nuit en refuge au village de Dormillouse dans la Vallée de Freissinieres.

Encadrement :

Guillaume

Participants :

  • An
  • Jo

Massif :

Oisans-Ecrins

Séjour associé :

Powder Alert Puy Saint Vincent Pelvoux

lundi, 14 février 2022 :

Il neige. Et pas qu’un peu ! Une petite révision sécurité le matin et la journée commence ! Donc aujourd’hui nous renonçons aux peaux de phoques pour privilégier la glisse à Puy Saint Vincent : tous les bois y passent, le petit Tournoux, La Draille, Les Coqs , le Rocher Noir et le Couloir de Narreyroux. Powder Day !!

mardi, 15 février 2022 :

Le soleil revient. La neige reste froide et légère. Nous entamons la journée par quelques classiques à Puy Saint Vincent : Rocher Noir, Pendine, Couloir de Narreyroux. Aux Chalets de Narreyroux nous mettons les peaux de phoque pour monter à la crête de Reychard. Et descente ensuite jusqu’à Vallouise, 600 metres de montée en peaux de phoques pour 1200 mètres de descente cet aprés midi, pas mal.
Nous remontons avec la navette skieur de Vallouise à Puy Saint Vincent 1400, et voilà cette belle journée bien achevée !

mercredi, 16 février 2022 :

Les deux journées écoulées menées à un rythme effréné ont un peu entamé les organismes. Nous calmons le jeu pour ce troisième jour avec le Col du Bal par gravité depuis le sommet du télésiège. Il faut quand même monter à pied au sommet de la Pendine et descendre cette arête pas assez enneigée pour atteindre le Graal : Un beau col du Bal entièrement poudreux, et très peu tracé encore !
Nous pique-niquons dans le vallon, et faisons un bel exercice de recherche DVA multivictimes, avant de descendre tranquillement par les Chalets de Narreyroux jusqu’à la Chapelle Saint Vincent.
Nous retrouvons la station 1400 pour finir devant une crêpe bienfaitrice au Bar les Arcades. Le top, sous le soleil !

jeudi, 17 février 2022 :

Pour finir avec deux belles journées, nous choisissons d’aller monter en refuge. Nous partons vers la vallée de Freissinieres et le gite de l’Ecole dans le village de Dormillouse. Il nous faut 1 heure 30 de peaux de phoque pour rejoindre le gite, où nous savourons une délicieuse assiette de pâtes.
L’après-midi nous montons à la cabane de Palluel pour skier le beau couloir du Lait. Mais...

An perds un ergot de fixation pendant la manœuvre de peaux de phoque, et ne plus utiliser un ski. Nous passons 15 minutes à chercher dans la neige la petite pièce avec nos pelles : le métal doit sonner clair en touchant la pelle, nous sommes tels des orpailleurs ! Mais la neige réchauffe aujourd’hui et la poudreuse forme des petites boules, et le travail est inefficace.

Nous changeons le réglage des skis, Guillaume passe les siens à An et descend sur un ski. pas facile avec un ski court et de la neige profonde qui colle un peu ! Nous changeons vite de stratégie, et Guillaume chausse le ski à l’ergot cassé (il est reste un) et par un efficace embobinge au strappal, fixe le pied au ski. Et ça marche !

Et voilà, nous avons abandonné l’idée du couloir de poudreuse, mais ce fut finalement instructif.

Suit alors une belle soirée au gite de l’Ecole de Dormillouse, et un excellent repas !

vendredi, 18 février 2022 :

Dernier jour, nous montons vers le Grand Pinier. Sarah du Gite l’Ecole prête une paire de ski à An, nous ne la remercierons jamais assez ! La montée est magnifique mais vite très chaude ! Le haut du Grand Pinier est soufflée par le vent, nous abandonnons cette idée, mais la boucle de Palluel sera déjà un bel objectif.

La descente depuis le col 2750 m du Grand Pinier coté nord-est demande de la prudence, le vent à chargé la pente hier. La poudre est dense mais c’est bon quand même jusqu’au Lac pallier. Nous repassons ensuite à proximité de la cabane puis nous skions le haut du couloir du Lait prévu hier, et finissons par le bois des Crauzes, resté froid, en excellente neige.

Dernière pause au gite avec des diabolos à répetition, car il fait bien chaud, et nous retrouvons la vallée tranquillement.

Bravo à An et Jo qui ont supporté le rythme imposé par la poudreuse cette semaine (difficile de tempérer un guide quand la neige est bonne) !

Toutes les Photos en Haute Définition :

https://photos.app.goo.gl/sWCbBFJPPCnTJB9m9

Vidéos :

Url du cloud: double-clic pour ajouter l'URL Mot de passe du cloud: double-clic pour ajouter le passe