Trek en Sardaigne : Selvaggio Blu, du 24 septembre au 1° octobre 2022

Guillaume Christian Le Décembre 2022

Voici un beau trek Selvaggio Blu en Sardaigne, qui a été mené jusqu’au terme du trek à Cala Luna. Météo parfois capricieuse mais équipe au top, pour l’intégrale de l’authentique Selvaggio Blu

Encadrement :

Guillaume

Participants :

  • Claire
  • Pascale
  • Corine
  • Christophe
  • Philippe
  • Jean-Lou

Massif :

Sardaigne

Séjour associé :

Trek en Sardaigne Selvaggio Blu

Samedi, 24 septembre 2022 :

Arrivée à Olbia, aéroport Costa Smeralda. Nous nous rendons à Santa Maria Navarrese en minibus-taxi privé. L’accueil à l’hotel est toujours aussi bon. Nous finissons l’après midi sur la plage pour une petite baignade malgré une mer agitée, mais si chaude !

Dimanche, 25 septembre 2022 :

Départ de trek sous la pluie, c’est assez rare pour être remarqué ! Une petite pluie fine qui peu à peu devient régulière et plus forte, s’installe ce matin. Nous finissons par être bien trempés, et le petit tour au bord de la mer après Pedra Longa achève de nous détremper en passant sous le couverts des arbustes gorgés d’eau.
L’avantage est que la remontée de la Cengia Giradili n’est pas trop chaude !
Nous faisons un arrêt sous les surplombs de la Punta Giradili, et sensiblement la pluie freine, puis s’arrête, et le soleil pointe son nez : voilà un pique-nique providentiel !
La fin de la montée à Us Piggius se fait donc au sec, sous un soleil qui gagne du terrain et un ciel bleu qui refait son apparition.

Et donc, il est alors tout naturel d’aller au panorama de la Punta Giradili qui domine le Golfe d’Arbatax et la Pedra Longa.

Nous retrouvons alors au travers de passages sinueux dans les bois denses de petits chênes le bivouac de Su Idileddu sous le Ginnirco, et l’ambiance extraordinaire des soirées sardes avec nos amis italiens !

Lundi, 26 septembre 2022 :

Le temps s’est à nouveau couvert ce matin, le brouillard est de la partie. Nous allons vivre sous la menace de la pluie.
Le départ demande de l’attention, le sentier est gras, humide, et les pierres glissantes. Encore une fois le Trek en Sardaigne Selvaggio Blu mérite son image : pas facile, il sera vite fait de se faire une bonne entorse dans ce terrain, vigilance.
Nous traversons des clôtures artisanales laissant les falaises naturelles faire leur office dans de nombreux endroits, juste complétées de quelques grillages enfouis dans les buissons pour compléter. Ici et là des bergeries ponctuent le paysage, des sources rares ou plus souvent de petites réserves d’eau sont aménagées.
Pour descendre dans le Bacu Tenadili, une rangées de troncs de genévriers entrelacés en pleine falaise permettent de passer d’un couloir escarpé au fond du vallon. Le sentier utilise les ressources locales des bergers du Supramonte ! Mieux vaut être encordés pour nous.
Sur le versant rive gauche du Bacu Tenadili nous sommes à nouveau encordés pour la traversée d’une vire de 60 mètres plutôt exposée, au sommet de laquelle nous pique-niquons sous un bel arbre, tranquillement installés.
Nous terminons la journée par un passage à Porto Pedrosu, où nous nous baignons, avant de nous installer pour la nuit à Porto Cuau. Belle étape, et encore belle soirée enchantée et en chansons avec nos amis sardes et italiens, autour du feu et des poissons salés et grillés.

Mardi, 27 septembre 2022 :

le soleil est de retour. C’est une bonne nouvelle, l’étape étant magnifique avec des vues sur le golfe d’Orosei. Nous avons en effet franchit hier en fin d’après-midi midi le Capo Monte Santu qui sépare le Golfe d’Arbatax au sud et le Golfe d’Orosei au nord.
La remontée à la Punta Salinas sur des pics de calcaires acérés se passe bien car il ne fait pas trop chaud, après les panoramas magnifiques de la Serra d’Argius.
Un bon pique-nique est prit à la pause à la Punta Salinas, au-dessus de la célèbre Cala Goloritze.

Nous retrouvons le sentier de descente dans le Bacu Goloritze par une variante sur un tronc d’arbre aux encoches taillées, posé sur la voute d’une grotte au-dessus d’une bergerie.

Une pause à Cala Goloritze s’impose, avant de remonter sur le plateau par la Boladina, et la via cordata qui évite désormais le dangereux passage de l’intaglio della Boladina.

Et voici le bivouac de Su Tesaru, sous de beaux chênes verts monumentaux, comme nous les aimons. Et l’ambiance est encore au rendez vous autour du feu de bois !

Mercredi, 28 septembre 2022 :

Voici une grande journée qui s’annonce. Longue étape, technique et captivante.
Nous passons tout d’abord à la Bergerie Su Tesaru proche du camp.
Puis le sentier suit la crête de Sera Lattone, avec un cheminement complexe sur la crete pour trouver la sente qui bascule coté ouest pour descendre, en franchissant un petit col, vers la mer et la Punta Mudaloru.
Un rappel en fin de descente nous fait gagner une vaste vire, qui après une grotte à l’accès scabreux mène à une vire "à quatre pattes". Et peu après nous arrivons à la Cala Mudaloru pour le pique-nique.

Le chemin continue dans le bois sous la Porta Urele, et file vers de belles grottes précédées d’un subtil passage dans un trou de falaise. Ceci avant de redescendre vers la mer jusqu’à l’Arc Su Feilau, atteint par deux beaux petits rappels.
La pluie nous attrape sous l’arche, et nous nous y abritons avant de remonter vers ce qui est peu-être le plus beau bivouac, en haut du Bacu Su Padente. Nous dormons sous de magnifiques chênes verts pluri-centenaires, au coin du feu pour une soirée encore bien sympathique !

Jeudi, 29 septembre 2022 :

C’est encore une journée bien technique qui se présente, avec 4 rappels et une belle section de via "ferrata" (en fait une corde fixe). Les rappels tiennent leur promesses, les bois immenses traversés entre les falaises sont somptueux. Nous arrivons à Cala Sisine devant une mer un peu agitée mais qui nous laisse nous baigner, et nous rejoignons le camp au petit restaurant "Su Coile". Nous y plantons la tente avant de profiter de délicieux plats aprés la douche : eh oui, la douche chaude !

Vendredi, 30 septembre 2022 :

Aujourd’hui la corde est rangée. L’étape est magnifique, de la marche et seulement de la marche, mais dans un environnement sans cesse renouvelé. Nous nous éloignons de la mer, pour gagner l’aridité du plateau, karstique. Une pause dans la superbe Ovile Onnamarra, puis un pique-nique de rêve sous l’arche de Lopiro, font cette journée un achèvement réussi au Selvaggio Blu.
Nous finissons à Cala Luna pour un petit café/bieres bien augmenté au petit restaurant de la calanque.
Tout cela se finit en baignade devant les belles grottes de Cala Luna, avant de prendre le semi-rigide qui nous ramène à Santa Maria Navarrese.
Une traversée marine un peu agitée qui ne nous a pas empêché de profiter des magnifiques paysages, en retrouvant toutes les belles sections du Selvaggio Blu, vues de la mer.

samedi, 1° octobre 2022 :

retour aujourd’hui à Olbia où se termine le trek, avec un départ bien matinal de Santa Maria Navarraise pour coller avec les horaires d’avion. Superbe trek, superbe semaine, belle ambiance, une fois de plus voici un trek Selvaggio Blu réussi, bravo à tous !

Toutes les Photos en Haute Définition :

https://photos.app.goo.gl/dtuF9UaRANWXittd7

---------------------------------------------------------------

Vidéos :

Etape 1 : Santa Maria Navarrese - Idileddu


Etape 2 : Idileddu - Porto Cuau


Etape 3 : Porto Cuau - Su Tasaru


Etape 4 : Su Tasaru - Bacu Su Padente


Etape 5 : Bacu Su Padente - Cala Sisine


Etape 6 : Cala Sisine - Cala Luna

Url du cloud: double-clic pour ajouter l'URL Mot de passe du cloud: double-clic pour ajouter le passe